Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L’Audi e-tron aura des caméras en lieu et place des rétroviseurs latéraux

Pour la première fois dans l’industrie automobile, une voiture de production mettra de côté les rétroviseurs latéraux traditionnels pour les remplacer par des caméras.

La technologie n’est pas nouvelle en ce sens qu’on la voit depuis des années, voire des décennies, sur les véhicules concepts qui sont présentés dans les salons automobiles. Cependant, jamais un véhicule de production n’avait sacrifié ses rétroviseurs au profit de caméras.

Jamais avant la prochaine Audi e-tron, un VUS électrique attendu avec impatience par les amateurs de la marque.

Les caméras qu’il utilisera seront disposées aux mêmes endroits où on retrouve normalement les rétroviseurs que l’on connaît. Ils seront intégrés à une ailette et dans le cas de l’unité située sur le côté du conducteur, elle renverra l’image qu’elle captera sur un petit écran qui sera visible à gauche de l’instrumentation. Audi ne mentionne pas comment ni où l’image de droite sera présentée, mais on imagine une approche similaire. Elle pourrait aussi être affichée sur un écran central et être activée comme le système d’angle mort des produits Honda.

C’est à voir.

Prototype Audi e-tron
Photo : Audi
Prototype Audi e-tron

Après des années passées à jeter un coup d’oeil aux rétroviseurs latéraux pour mesurer l’action à l’arrière, prendre l’habitude de regarder un écran qui nous diffuse l’information demande une sérieuse période d’adaptation. Pour avoir essayé des véhicules équipés d’un rétroviseur intérieur présentant l’image captée par une caméra située à l’arrière, je peux vous confirmer que le réflexe de le consulter n’est pas le même.

La perception de profondeur, entre autres, n’est pas la même.

Voilà qui pourrait poser problème pour la sécurité. Bien sûr, les aides à la conduite, notamment pour la vérification des angles morts, vont venir atténuer ces risques.

Une des raisons invoquées par Audi pour l’utilisation de cette technologie est l’amélioration de l’aérodynamisme. La compagnie mentionne qu’une réduction d’un centième du coefficient de traînée (cx) ajoute cinq kilomètres à l’autonomie du véhicule.

Le cx du VUS électrique e-tron est de 0.28 et la liberté promise par Audi est de 500 kilomètres. La commercialisation de ce produit pionnier s’amorcera en Europe vers la fin de l’année et l’arrivée du modèle en sol américain suivra peu après.

Ce qui sera intéressant à surveiller, c’est de voir si ces nouveaux rétroviseurs pourront être utilisés ici. Les autorités doivent d’abord approuver la technologie.

Prototype Audi e-tron
Photo : Audi
Prototype Audi e-tron