Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Auto Buzz

Auto Buzz

Par ,

(Photo: smart fortwo cabrio)
L'AVENIR DE SMART COMPROMIS:
Le directeur général de DaimlerChrysler AG, Jurgen Schrempp a confié à des analystes de l'industrie automobile en Europe que la firme pourrait très bien mettre un terme à la fabrication de sa minivoiture smart.

Il a précisé qu'une décision sur l'avenir de smart sera prise d'ici la fin d'avril, mais certains observateurs croient, quant à eux, que cette décision pourrait être prise lors de l'assemblée des actionnaires de la compagnie, au début d'avril.

DaimlerChrysler a mis fin au travail de développement du modèle à hayon formore qu'elle devait lancer aux Etats-Unis en septembre 2006, et plusieurs fournisseurs pour cette voiture disent maintenant qu'elle est morte et enterrée.

Smart est bien sûr toujours en vente au Canada, mais toute décision de cesser la production de la marque pourrait signifier une fin abrupte de sa disponibilité chez nous et le tout pourrait se traduire par une dégradation du service pour les modèles déjà vendus.

La fin des opérations de la division smart permettrait une fin de ses pertes, pour commencer, et est vivement attendue pour permettre au prix de l'action de DCX d'augmenter.

Tout ceci vient en contradiction directe avec les récentes allégations du directeur général du groupe Mercedes-Benz, Eckhard Cordes, et du directeur général de smart, Ulrich Walker, mais les contradictions n'ont pas toujours dérangé Schrempp. Lorsque les hauts dirigeants de Daimler et de Chrysler répandaient la nouvelle au monde entier que la fusion des deux entreprises en était réellement une, Schrempp se vantait à un journaliste du Financial Times qu'il s'agissait en réalité d'une prise de possession, et que l'utilisation du mot "fusion" fut faite à titre de concession dans le but d'apaiser les esprits américains.

GM ARRÊTE LE DÉVELOPPEMENT DE SES VOITURES À PROPULSION ARRIÈRE: Dans le but d'accélérer l'arrivée de sa très importante et extrêmement critique nouvelle lignée de camions et de VUS en 2006 et au-delà, il semble que General Motors a décidé de cesser le développement d'une nouvelle gamme de voitures à propulsion arrière.

L'architecture intermédiaire Zeta était supposé être utilisée comme base pour une toute nouvelle lignée globale de voitures et de VUS multisegments. Ainsi donc GM dit qu'elle va maintenant essayer de trouver une façon de développer ces modèles en utilisant une autre méthode.

Il est impossible de savoir pour l'instant quels futurs produits pour le Canada cette décision pourrait impliquer.

LA GARANTIE DE VW COUVRIRA LES VOITURES ROULANT AU BIODIESEL: Les modèles Volkswagen roulant avec un mélange de biodiesel au Canada et aux USA seront désormais couverts par le programme de garantie des voitures neuves de la compagnie.

Bernice Holman, de VW America, dit que la garantie couvrira tous les modèles à carburant diesel qui consommeront un mélange de carburant incluant jusqu'à 5 pour cent d'une ressource renouvelable, comme de l'huile de soya.

Sur une base per-capita, c'est une nouvelle beaucoup plus importante pour le Canada, puisque les consommateurs de ce pays achètent beaucoup plus de modèles roulant au carburant diesel que ne le font les américains.

(Photo: Cadillac BLS)
LA CADILLAC BLS DISPONIBLE AU CANADA:
L'intérêt des canadiens pour la Cadillac BLS, disponible seulement en Europe, est élevé, apparemment, mais il semble que nous devrons quand même attendre l'arrivée de la seconde génération de cette voiture avant qu'elle soit disponible ici.

En effet, le grand manitou du développement des produits chez GM, Bob Lutz, dit que la prochaine BLS sera construite en fonction d'une disponibilité mondiale lorsqu'elle prendra le marché, en 2010.

Le cas échéant, cela voudra aussi dire que la troisième génération de la Cadillac CTS sera probablement poussée vers un plus haut niveau de raffinement, question de laisser suffisamment de place à la BLS

Évidemment, un millier de choses pourraient survenir pour changer les plans, et pourquoi pas, peut-être voir quand même débarquer l'actuelle BLS au Canada avant la fin de la décennie.