Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Première rencontre avec la Bentley Flying Spur 2020 : pour ceux qui ont déjà tout

Auto123 est parti à la rencontre de la nouvelle Bentley Flying Spur 2020, une voiture pour le quotidien… du 1 %.

Montréal, Québec - C’est le 18 janvier 1919 que W.O. Bentley fonde la marque qui porte encore aujourd’hui son nom. Toujours basée à Crewe, en Angleterre où la compagnie a vu le jour, Bentley a fait route commune avec Rolls-Royce de 1973 à 1998 avant d’être racheté par le groupe Volkswagen, toujours propriétaire de la marque, en 1998.

L’éperon volant
Faire l’acquisition d’une Bentley, c’est un peu comme avoir son tailleur. Il y a les marques de veston bon marché, les bonnes comme Boss ou Paul & Shark, les grandes comme Armani et Zegna, et finalement, vous avez le sur mesure avec votre tailleur personnel. C’est un peu ça une Bentley, un modèle qui s’adresse à tous ceux qui trouvent que même les meilleures voitures ne sont pas encore assez raffinées.

Conçue et fabriquée à la main à même l’usine de Crewe, au Royaume-Uni, la nouvelle Flying Spur, troisième génération du modèle, est un fin mélange du savoir-faire britannique et de la technologie de pointe allemande qui repousse les limites du raffinement. La nouvelle venue se hisse au sommet des berlines sport de grand luxe jamais construites.

Photo : B.Charette

Quelques changements physiques
De l’extérieur, la Flying Spur 2020 est imposante avec plus de cinq mètres et une silhouette massive. À l’avant, on remarque ses phares matriciels à DEL inspirée de ceux de la récente Continental GT à effet cristallin. Ses nouveaux feux enveloppants à motifs en B et ses roues de 22 pouces ajoutent au style. La statuette amovible en B (pour éviter les vols) ailé caractéristique de Bentley en décore le capot pour la première fois de l’histoire récente, juchée au-dessus d’une calandre noire lustrée au contour chromé.

Un palace
L’opulence est le premier mot qui vient à l’esprit en parlant de l’intérieur qui baigne dans le confort et la richesse de ses matériaux. Dans cet environnement à la fois moderne et spacieux, on se sent riche simplement en prenant place à bord.

D’un seul appui sur le bouton de démarrage, la section centrale du tableau de bord en placage de bois pivote pour révéler le tout premier affichage rotatif de l’industrie. Ce dernier se compose d’un écran tactile personnalisable de 31,2 cm à trois compartiments et de trois cadrans analogiques, soit un pour la température extérieure, un faisant office de boussole, un servant de chronomètre.

Des losanges capitonnés en trois dimensions ornent pour la première fois une voiture de production sous l’inspiration du concept qui avait marqué la Bentley EXP 10 Speed 6. Le nouveau moletage en losanges des boutons rotatifs ajoute une touche décorative rendue possible par l’invention d’un algorithme logiciel permettant le travail sur les courbes complexes.

Photo : Bentley

Extrême confort
Les sièges de la Flying Spur 2020 sont chauffants et ventilés avec massage multimodes, coussins réglables et inclinaison de la partie supérieure. Les sièges arrière offrent un accoudoir central escamotable et un appui-tête central à déploiement manuel qui se dissimule pour accroître la visibilité lorsqu’il n’est pas nécessaire. Se faire masser le dos en écoutant la chaîne audio Naim de 2200 watts est une expérience unique.

12 cylindres
Les moteurs V12 demeurent l’ultime symbole du prestige automobile et dans un monde qui se transforme à vitesse grand V, ces mécaniques sont rapidement vouées à l’extinction. Bentley persiste et signe en offrant son unique W12 de 6 litres qui développe en 2020 626 chevaux et 664 livres-pieds de couple. Ce monstre de près de 2,5 t est capable d’un 0-100 km/h en 3,8 secondes et poussera jusqu’à 333 km/h si la police ne vous a pas coffré avant. Bentley conserve donc sa réputation de voiture de luxe d’inspiration sportive.

Photo : B.Charette

Vous avez toujours droit à la traction intégrale qui est pour la première fois électronique en 2020. Cette caractéristique offre une maniabilité et une tenue de route accrues. Les nouveaux ressorts pneumatiques à trois chambres donnent accès à une diversité supplémentaire de réglages de suspension et à une multitude de nouveaux systèmes d’aide à la conduite intégrés et en font le summum du confort, de la puissance et de la conduite de luxe.

Conclusion
La nouvelle Flying Spur réinvente les concepts de personnalisation et de luxe sur mesure dans son marché avec une gamme sans précédent de couleurs de peinture, de cuirs, de placages de bois et d’options, qui offrent un nombre illimité de combinaisons pour tous les goûts. Si le luxe ordinaire ne suffit plus, il y a Bentley qui, vous l’aurez deviné, arrive avec une Flying Spur à un prix exorbitant, soit un peu plus de 300 000 $ pour une version W12 bien équipée.

Photo : Bentley
Photo : Bentley
Photo : Bentley
Photo : Bentley
Photo : B.Charette
Photo : B.Charette