Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Bilan du premier Concours d'Élégance au Canada, le Mirage brille de succès

Bilan du premier Concours d'Élégance au Canada, le Mirage brille de succès

Par ,

Ce dimanche, 16 août 2009, s’est tenu dans le cadre enchanteur du prestigieux club de golf Le Mirage à Terrebonne, le premier Concours d’Élégance au Canada. Sous la présidence d’honneur de Monsieur René Angélil, qui malheureusement était absent, quelque 2000 privilégiés ont eu la chance de voir de près quelques-unes des plus belles et rares voitures au monde sous la thématique de La belle histoire.

Le gagnant du Grand Prix Mirage 2009 : Hispano-Suiza K6 1937

Pour une bonne cause

L’activité avait également pour but une levée de fonds pour la Fondation André Delambre. Cette fondation concentre ses activités sur le soutien aux familles dont un membre est victime de la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) ainsi que sur la recherche scientifique pour contrer cette terrible maladie.

Les exotiques, mais juste pour les yeux et les oreilles
La compétition officielle comptait 95 voitures de collection, soutenues par 25 voitures exotiques hors-concours. On pouvait y observer l’un des derniers Mercedes-Benz McLaren SLR roadster produit. Nous jouissions aussi de la présence de nombreuses Lamborghini et Ferrari, dont la nouvelle California.

Parmi les exotiques, on pouvait admirer un duo de Rolls-Royce dont la limousine Silver Spur 1986, unique au Canada, utilisée au mariage des hôtes du concours. De plus, l’humoriste Yvon Deschamps a réservé une belle surprise avec sa Bentley S3 Saloon 1964, ayant appartenu au célèbre Charlie Chaplin.

Le Québec à l’honneur
Malgré le fait que la majorité des voitures furent d’origine Européenne ou Étasunienne, le Québec avait fière allure, avec pas moins de trois marques différentes. Pour les nostalgiques des années 70, il y avait une Manic GT construite à Granby par Jacques About sur une base de Renault. Ensuite, un classique moderne, la Allard J2X MKII aussi construite au Québec et officiellement homologuée par la marque. Finalement les amateurs de modifications extrêmes étaient servis avec la Wingho W3 Triposto construite sur base de Porsche 911. Seule la Manic était inscrite au concours.

Les catégories primaires
Les 95 voitures inscrites devaient s’illustrer dans l’une ou l’autre des catégories afin d’obtenir les honneurs en fin de journée. Essentiellement deux grandes catégories divisaient les voitures, les européennes et les américaines. Par la suite, elles s’affrontaient par période d’avant et d’après-guerre. Cependant toutes les voitures étaient éligibles à la catégorie Découverte de l’année dont le seul critère exigeait que celles-ci soient d’acquisition récente.

Mercedes-Benz 170S Cabriolet A 1949, Mercedes-Benz 190SL 1960 et Mercedes-Benz 300SL Roadster 1958