Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Renaissance de la Ferrari California

Renaissance de la Ferrari California

Par ,

Nous avons été accueillis par une splendide Spider Ferrari 365 California 1967. L’occasion : le dévoilement de la nouvelle Ferrari California 2010, la première de la récente dynastie qui vise à ouvrir le monde du Cavallino Rampante à une nouvelle clientèle.
 

« Si les Ferrari servent depuis des décennies à satisfaire les fervents de voitures sport pures et dures, la California 2010 vise à retenir l’attention des amateurs de Grand Tourisme qui se servent de leur voiture aussi bien pour un long voyage que pour se rendre tous les jours au bureau », nous informe Lawrence Strohl, propriétaire de Ferrari-Maserati Québec.

C’est dans cet esprit qu’a été créée - ou recréée - la California en version coupé-cabriolet à toit rétractable qui s’escamote dans le coffre de la belle en rien que 14 secondes au seul toucher d’un bouton au tableau de bord.

Pour animer cette Ferrari 2+2, un beau motore dans la tradition italienne, en l’occurrence un V8 de 4,3 litres à injection directe développant la bagatelle de 460 chevaux, le tout transmis aux roues arrière via la boîte F1 robotisée à double embrayage et 7 vitesses, avec palettes au volant. Si vous tenez absolument à vous exercer le mollet gauche, vous pouvez opter pour la boîte manuelle à 6 vitesses. Précisons que lesdites boîtes sont accolées au pont arrière, question de mieux répartir la masse entre les essieux avant et arrière (53 % / 47 %).

Habitacle somptueux, finition soignée, ligne digne de la marque, mécanique noble, solutions techniques évoluées, distinction assurée. Autant de qualités qui vous porteront sans doute à sortir sans tarder de votre tirelire les 262 000 $ demandés ou, comme moi, à continuer à rêver aux belles italiennes.
 


photo:Alain Raymond
Gallerie de l'article