Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW Innovation : Gestion intelligente de la chaleur

BMW Innovation : Gestion intelligente de la chaleur

Par ,

Communiqué de presse
Source: BMW

Pendant longtemps, les constructeurs automobiles ont cherché à éviter la formation de chaleur dans les véhicules pour prévenir la surchauffe des composantes. Or, depuis quelques années, un important changement de mentalité s’est opéré en vue de limiter les émissions de CO2.

Projet d’isolation thermique du moteur.

«La chaleur est une forme d’énergie très précieuse qui reste encore largement inutilisée dans les voitures en raison de sa difficulté d’exploitation», affirme Dr Johannes Liebl, directrice de BMW EfficientDynamics.

Beaucoup de chaleur dite «résiduelle» provient du moteur. À preuve, même dans les moteurs à combustion les plus efficaces, seulement un tiers de l’énergie produite par la combustion du carburant est convertie en force motrice. Le deux tiers restant est perdu sous forme de chaleur, soit via le radiateur ou le système d’échappement.

L’utilisation de cette énergie à l’aide d’un processus de gestion intelligente de la chaleur offre beaucoup de potentiel pour la réduction de la consommation et des émissions. Actuellement, une petite partie de l’énergie thermique est déjà récupérée, par exemple pour réchauffer le moteur ou alimenter le turbocompresseur (avec les gaz d’échappement), mais de nouvelles améliorations permettraient de réduire davantage la consommation par plusieurs points de pourcentage.

Dépendamment du contexte et des conditions routières, un système de gestion de la chaleur offrirait diverses solutions et technologies servant à limiter la consommation, autant sur courte que longue distance. L’isolation du compartiment moteur de même que l’emploi d’un échangeur thermique à l’échappement pour réchauffer le liquide de transmission (avec un moteur à essence) ou servir d’élément de chauffage (avec un moteur diesel) sont des options appropriées surtout pour les courtes distances. Dans le cas de longs déplacements, le générateur thermoélectrique est en mesure d’apporter une aide substantielle en vue d’optimiser l’économie de carburant.

Par processus de synergie, un système de gestion de la chaleur pourrait aussi faire une contribution importante à la réduction des émissions de CO2.

Adieu les démarrages à froid!
Lorsqu’on démarre le moteur à froid et qu’il se réchauffe, les pertes de friction dans le moteur et la transmission sont considérables, ce qui augmente la consommation de carburant de près de 10 % par rapport à un moteur déjà chaud. C’est précisément pour cette raison que l’objectif actuel est de réchauffer le véhicule à sa température normale de fonctionnement aussi vite que possible. En même temps, il faut maintenir la température dans le véhicule le plus longtemps possible après l’arrêt du moteur afin de retrouver rapidement une température optimale au prochain démarrage. Le conducteur évitera ainsi de gaspiller du carburant.

Encapsuler le moteur (à essence ou diesel) est une solution viable. Le but d’une telle isolation est de conserver un maximum de chaleur dans le moteur au terme d’un déplacement afin d’obtenir une température idéale lors du prochain démarrage.