Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW Série 1 tii Concept

BMW Série 1 tii Concept

Par ,

Les prototypes de BMW mettent en lumière les possibilités sensationnelles des futurs modèles de série qui en découlent. Pensons simplement à la M3 Concept et au X6 ActiveHybrid Concept. Le plus récent à voir le jour, la BMW Série 1 tii Concept, rend de plus hommage à certains bolides légendaires de la marque bavaroise.

Les lettres «tii» signifient Touring International Injection et elles ont été apposées pour la première fois sur la BMW 2002 des années 1960, une voiture réputée pour sa performance et sa qualité. Aujourd'hui, la Série 1 tii se veut la définition même de la performance. Bien qu'aucunes données officielles n'aient été dévoilées à ce sujet, on peut s'attendre à un cocktail encore plus explosif que le moteur biturbo à injection directe de 3,0 litres et 300 chevaux de l'actuelle BMW 135i 2009 -- d'autant plus que le constructeur a allégé la voiture afin d'améliorer le rapport puissance/poids.


Longue d'à peine 4,36 mètres, la Série 1 est évidemment très agile à la base, alors le fait que la puissance soit acheminée aux roues arrière optimise encore plus son équilibre. L'aérodynamisme amélioré et le poids allégé de la voiture ne sont peut-être pas faciles à remarquer, mais on apprécie la suspension sport plus agressive dès les premiers tours de roues. Il en va de même pour le design radical et le jeu de couleurs saisissant de ce prototype, qui fait tourner plus d'une tête.

Du plastique renforcé de fibre de carbone est employé à plusieurs sauces, incluant les boîtiers de rétroviseurs, l'aileron arrière, la moulure intégrée au pare-chocs arrière, les garnitures de prises d'air et certaines finitions du moteur. Le capot de la tii est également composé de fibre de carbone; de couleur contrastante, il arbore une bande asymétrique qui se prolonge vers l'arrière en passant par le toit. Les ailettes de capot, très subtiles, rappellent par ailleurs la BMW 3.0 CSL des années 1970.

La fibre de carbone est un matériau de choix pour les modèles de série modernes de BMW. Le toit de la M6 en est probablement l'utilisation la plus notable; cela permet de réduire le poids et d'abaisser le centre de gravité. Le toit du prototype Série 1 tii n'est pas fait en fibre de carbone mais, au moins, il ne souffre pas d'un lourd panneau ouvrant.

Les pare-chocs et seuils de portes redessinés ainsi que la calandre noire rehaussent le cachet de cette Série 1. Le pare-chocs arrière intègre en outre un diffuseur. À l'avant, le logo «tii» inversé permet au conducteur qui précède de bien reconnaître la voiture dans son rétroviseur. D'autre part, les phares en forme d'yeux donnent vraiment un caractère frondeur à ce bolide.

Le blanc et le noir sont habilement contrastés par diverses touches de bleu (une technique très prisée par certains fabricants): les coutures, les ceintures, le pommeau du levier de vitesses, le crochet de remorquage, les étriers de freins (celui à l'avant comptant six pistons) ainsi que l'écrou goujon de chaque roue. Les roues en soi sont des jantes en alliage de 18 pouces à cinq bras inspirées de la M3 et finies en chrome foncé.

À l'intérieur, un tachymètre à fond blanc et un compteur de vitesse foncé se font la cour. Un revêtement en alcantara au fini mat garnit les sièges, le pommeau du levier, les portières, le tableau d'instruments et le volant. Les sièges avant aux appuis massifs enveloppent leurs occupants à merveille. Ces derniers peuvent aussi compter sur des coussins gonflables latéraux.

Équipée d'une boîte manuelle à six rapports et dépourvue de l'interface iDrive, cette BMW est purement axée sur la conduite sportive. Cela dit, elle délaisse la cage de sécurité au profit d'un environnement climatisé et confortable pour quatre personnes. Puisqu'il n'y aura sans doute jamais de M1 sur le marché, la Série 1 tii Concept constitue une excellente source d'inspiration pour les propriétaires de 135i bien nantis.
photo:BMW
Gallerie de l'article