Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Bugatti EB112, l'ancêtre de la Panamera?

Bugatti EB112, l'ancêtre de la Panamera?

Par ,

Pour l'automobiliste moyen d'Amérique du Nord, qui a vécu toute sa vie entouré de produits GM, Ford et Chrysler, la silhouette d’une Porsche Panamera peut paraître inhabituelle, voire excentrique. En Europe, par contre, une carrosserie tout en rondeurs dont l’arrière tronqué intègre un hayon n’a rien de choquant. Au contraire, on l’admet même pour une voiture de prestige!

La Bugatti EB112 est présentée en mars 1993 au Salon de l’auto de Genève. Cette berline de prestige, qui doit devenir le second modèle de la marque relancée par Romano Artioli, ressemble beaucoup à la Porsche Panamera. (Photo: Ital Design)

Les férus d’histoire auront tôt fait de rappeler que ce style n’est pas si nouveau et ils feront le parallèle entre cette première berline de l’histoire de Porsche et une autre voiture, qui avait été présentée en... 1993!

Cette année-là, au Salon de l’auto de Genève, le designer italien Giorgetto Giugiaro d'Ital Design levait le voile sur ce qui devait devenir le second modèle de la marque Bugatti, relancée quelques années plus tôt par un riche homme d'affaires italien nommé Romano Artioli.

De Ferrari à Bugatti!
Né en 1932, Artioli était devenu le plus important concessionnaire Ferrari en Italie. Il deviendra aussi l’importateur de la marque Suzuki dans son pays. Mais vendre des véhicules ne lui suffit pas; il aspire à fabriquer les siens. En 1987, il fait donc l’acquisition de la marque Bugatti, fonde la Bugatti Automobili SpA et fait bâtir une imposante usine à Campogalliano, près de Modène, ville d’origine des Lamborghini.

En 1989 débute le développement de la première voiture à arborer l’écusson ovale d’Ettore Bugatti depuis les années 50. Puis, le jour du 110e anniversaire de naissance du « Patron », le 15 septembre 1991, un coupé biplace de hautes performances est présenté à Campogalliano : elle se nomme EB110. Munie d’un 12-cylindres quadriturbo de 3,5 litres et 550 chevaux, ce pur-sang à transmission intégrale, châssis en fibre de carbone et carrosserie tout aluminium doit atteindre 342 km/h, selon son fabricant.

Quelques variantes de ce coupé biplace suivront, avant qu’en mars 1993, Artioli et Giugiaro ne présentent le prototype EB112. Cette gracieuse berline à quatre portes et quatre places devait être animée par un V12 atmosphérique de 6 litres et 460 chevaux. Il est étonnant de constater combien le profil de sa carrosserie ressemble à celui d’une Panamera, qu’on ne découvrira qu’une quinzaine d’années plus tard. Les dimensions des deux voitures sont les mêmes à quelques centimètres près! L’EB112 n’aura pas de hayon cependant. Son designer choisit plutôt de lui tracer une arête dorsale, qui s’étire jusqu’à l’extrémité du coffre. Un élément de style destiné à rappeler le type 57SC Atlantic 1938, le chef-d’œuvre de Jean Bugatti, fils adoré d’Ettore.

Une arête centrale rappelle le style du coupé Atlantic présenté par Jean Bugatti en 1938. Ital Design a réalisé quatre exemplaires de l’EB112. (Photo: Ital Design)