Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ça joue très dur en DTM !

Ça joue très dur en DTM !

Par ,

Bruno Spengler termine 2e et conserve ses chances au championnat.

L'avant-dernière épreuve de la série DTM a été disputée hier sur le circuit de Barcelone, en Espagne. Le Québécois Bruno Spengler, pilote de l'écurie Mercedes, figurait en 3e place au classement avant cette course, dix points derrière Mattias Ekström et six de moins de Martin Tomczyk, tous les deux sur Audi.

Pour espérer conserver ses chances au titre, Spengler devait grappiller quelques points et espérer que ses deux rivaux connaissent quelques ennuis. C'est exactement ce qui s'est passé. Spengler a dominé les trois séances d'essais libres avant de réaliser le 3e temps en qualifications. Si Ekström a déçu en qualifications, Tomczyk signait la pôle position devant Mika Häkkinen (Mercedes) et Spengler.

Après quelques tours d'observation, les choses se sont envenimées lors de la course. Au 7e tour, Häkkinen a tenté de doubler Tomczyk par l'intérieur au premier virage, mais les deux voitures se sont violemment touchées. Tomczyk abandonnait quelques moments après. Au 13e tour, Ekström tentait de doubler Daniel La Rosa (Mercedes). Les deux voitures se sont poussées, La Rosa est sorti de piste, et sa Mercedes a percuté l'Audi d'Ekström en revenant sur l'asphalte. En seulement six tours, les deux adversaires de Spengler étaient éliminés à la suite de contacts avec des voitures Mercedes !


Mais Spengler a dû effectuer un passage dans les puits pour y purger une pénalité, ce qui lui a enlevé toutes chances de victoire. Il est revenu en piste en 5e place et a doublé Mike Rockenfeller (Audi) et Paul di Resta (Mercedes) pour s'accaparer de la deuxième place.

Avec huit tours à faire, Dr. Wolfgang Ullrich, le patron de la compétition du côté d'Audi, a décidé de faire rentrer toutes ses A4 aux puits en signe de protestation. « Ce qui est arrivé aujourd'hui est tout simplement inacceptable », déclare-t-il. « Nous avons l'impression que les pilotes Mercedes ont saisi toutes les occasions d'éliminer nos voitures. Ce n'est pas notre façon de faire de la course automobile. Nous avons donc décidé de retirer nos voitures. »

Après l'épreuve, la direction de course a imposé des amendes de 20 000 et de 10 000 euros respectivement à Häkkinen et à La Rosa pour conduite non sportive. De plus, les deux pilotes Mercedes seront rétrogradés de dix places chacun lors de la manche ultime qui sera tenue à Hockenheim, le 14 octobre.

« Mika Häkkinen, Bruno Spengler, Bernd Schneider et Jamie Green étaient beaucoup plus rapides que Tomczyk qui menait la course depuis le départ », a mentionné Norbert Haug, patron de la compétition à Mercedes. « La manoeuvre de dépassement de Mika était certes optimiste, mais l'accrochage était évitable. Ekström a tenté de doubler La Rosa en force en lui donnant un coup. Daniel a quitté la piste, ne pouvait plus freiner et a percuté la voiture d'Ekström. Nous avons vu d'autres incidents de ce genre cette saison, et ils ont été jugés autrement par la direction de course. »

Le Québécois était satisfait de conserver ses chances d'être couronné champion. « Ça n'a pas été une course facile », a-t-il dit. « La piste était très glissante, beaucoup plus que vendredi et samedi. De plus, mes adversaires m'ont donné pas mal fil à retordre. »

Ekström figure toujours en tête du classement avec 44 points. Spengler est deuxième avec 42, suivi par Tomczyk avec 40. Seuls ces trois pilotes peuvent encore mériter le titre. La finale, qui sera présentée à Hockenheim, en Allemagne, sera fort disputée !
photo:dtm.com