Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cadillac ajoutera la BLS à sa gamme européenne

Cadillac ajoutera la BLS à sa gamme européenne

Par ,

Grâce à son architecture de première classe et au taux de change de moins en moins démesuré entre le dollar américain et l'euro, Cadillac commencera l'année prochaine à vendre son modèle BLS en Europe.

Utilisant la réputée architecture Epsilon de General Motors (Saab 9.3, Opel Vectra, Vauxhall Signum, etc.), Cadillac lancera ce nouveau modèle en plein coeur du marché européen des berlines sport. Pour Jim Taylor, directeur général de Cadillac, il s'agira de l'arme numéro un dans la mission qui consiste à vendre 10 000 unités en dehors du continent nord-américain.

Cadillac BLS (photo: General Motors)
Toutefois, bien que la BLS aurait un prix plus que convenable pour les acheteurs canadiens, elle ne fera pas le saut chez nous dans un futur rapproché. Le directeur des communications de la compagnie, Jeffrey Kuhlman, a déclaré dans une entrevue qu'il n'y a aucun plan sur la table quant à l'exportation à court terme de la BLS au Canada, mais que dans quelques années, lorsque l'architecture Epsilon sera révisée, le scénario pourrait être différent.

Kuhlman a affirmé que la BLS allait concurrencer en Europe la BMW Série 3 davantage que l'actuel modèle d'entrée de gamme de Cadillac, la CTS. «Nous sommes résolus à offrir un vrai véhicule d'entrée de gamme en Europe et la BLS nous conduit sur le même terrain que la A4 à traction avant», a-t-il dit.

Kuhlman a ajouté que la Cadillac BLS «a été développée spécifiquement pour répondre aux besoins des consommateurs européens ainsi que ceux des autres marchés mondiaux.» Ceci veut dire qu'elle est plus petite que toutes les voitures Cadillac à l'heure actuelle et qu'elle offrira un diesel en plus de trois moteurs à essence.

La BLS «possède des contours bien définis, une saisissante silhouette carrée et un intérieur élégant, au dire de Kuhlman, et elle conserve le même vocabulaire de design de Cadillac», ce qui est évident en regardant ses phares avant et arrière.

Dans l'ensemble, la voiture fait 4680 mm de long, 1762 mm de large et 1449 mm de haut. L'exemplaire qui sera présenté lors du Salon de l'auto de Genève au début mars sera une «voiture de salon», a rappelé Kuhlman. «Elle fournira néanmoins un clair aperçu de ce que réserve la nouvelle Cadillac BLS, dont la mise en marché est prévue pour le printemps 2006.»

Responsable des produits chez GM, Bob Lutz soutient pour sa part que «la qualité supérieure n'est pas une question de gabarit mais bel et bien d'excellence. Sous cet angle, la Cadillac BLS sera définitivement un des plus gros joueurs dans sa catégorie.»

Lutz enchaîne en disant que, en plus de son design expressif, la nouvelle berline possède des forces bien particulières, notamment «sa conduite remarquable et son confort acoustique».

D'un point de vue technique, cette voiture marquera une nouvelle ère dans l'histoire de Cadillac - celle du moteur turbodiesel. À l'instar des moteurs à essence, souligne Kuhlman, le turbodiesel sera positionné à l'échelon supérieur de la gamme de performance.

La Cadillac BLS offrira aussi la conduite performante à laquelle s'attendent les consommateurs de la marque américaine. Selon Lutz, toute personne ayant déjà conduit une voiture à l'architecture Epsilon le sait très bien. Cadillac concevra également un modèle avec volant à droite afin de satisfaire les conducteurs du Royaume-Uni et des autres pays où l'on roule à gauche.