Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cash for Guzzlers, ou la disparition des véhicules trop gourmands

Cash for Guzzlers, ou la disparition des véhicules trop gourmands

Par ,

Le gouvernement américain a adopté il y a quelques heures la loi permettant la revente de véhicules trop énergivores, et le versement d’une prime intéressante pour le rachat d’un véhicule neuf affichant une meilleure cote de consommation.

Selon le programme américain, plus de un million de véhicules seront ainsi retirés des routes, dont environ 150 000 remplacés par des véhicules plus propres, et moins polluants, d’ici la fin prévue du programme le 1er novembre 2009.

Les données du programme appelé Cash for Guzzlers, prévoient le versement d’une prime de 3 500 $ si le véhicule dont on se débarrasse consomme plus de 13,1 litres au 100 kilomètres en moyenne, selon les estimations de l’EPA. Il devra cependant être remplacé par un nouveau véhicule consommant moins de 10,6 litres au 100.

Mieux encore, si le véhicule de remplacement est encore plus économique, c'est-à-dire si la différence de consommation est supérieure à 10 milles au gallon entre le nouveau et l’ancien véhicule, c’est un montant de 4 500 $ qui sera versé.

Fait à noter, aucune restriction n’a été émise quant à la provenance ou à la fabrication des véhicules achetés. On le sait, lorsque le président Obama a lancé son programme d’aide à l’automobile, il insistait sur la provenance américaine des voitures. Aucune décision en ce sens n’affecte toutefois le programme Cash for Guzzler.

Ce genre de programme est déjà en vigueur dans plusieurs pays du monde. L’Allemagne par exemple, a implanté le même type de programme, et a connu un succès immédiat. Au cours du premier mois, avec une industrie automobile germanique en chute de 51%, un total de 150 000 dossiers ont été ouverts, menant à autant d’achats de voitures neuves en quelques semaines seulement. Les États-Unis souhaitent évidemment que leur loi ait les mêmes retombées rapides.

Mentionnons qu’au Canada, plusieurs manufacturiers dont Ford du Canada ont fait des démarches auprès du gouvernement fédéral pour l’adoption d’un programme similaire. Pour le moment, le consommateur peut recevoir un montant de 300 $ pour le rachat de son vieux véhicule, montant qui se traduit selon les provinces par de l’argent, un vélo ou un billet mensuel de transport en commun!

Aux États-Unis, un budget de un milliard de dollars a été consacré par le Congrès au programme. Le programme s’appliquera 30 jours après la signature du projet de loi par le président, prévue pour aujourd’hui.