Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Normes de consommation d'essence : objectif 2016

Normes de consommation d'essence : objectif 2016

Par ,

Le président américain Barack Obama a finalement dévoilé mardi, les nouvelles normes en matière d’économie d’essence qui seront imposées aux grands manufacturiers dès les prochaines années. Ce programme, qualifié d’historique par le président, vise à mettre en place des standards plus exigeants en matière de consommation pour tous les véhicules.

L’annonce faite par les dirigeants américains prévoit que dès 2012, la consommation moyenne des flottes de chacun des manufacturiers présents sur le territoire américain devra être abaissée de 5% par année. On souhaite ainsi passer d’une moyenne actuelle de 9,1 litres au 100 kilomètres (25 milles au gallon) à une moyenne de 6,72 litres au 100 km (35 milles au gallon).

Si ces résultats sont atteints, on diminuera de 900 millions de tonnes métriques les émanations de monoxyde de carbone, on retirera l’équivalent de 177 millions de véhicules de la route, et on fermera 194 centrales électriques au charbon.


Le programme débutera dès 2012, et se poursuivra sur quatre années. Au terme de ces quatre ans, la moyenne de consommation des véhicules de passagers sera de 6 litres au 100 km (39 milles au gallon), et de 7,8 litres au 100 km pour les camions et utilitaires sport. L’objectif primaire annoncé est basé sur une consommation moyenne de ces deux catégories.

La nouvelle réglementation ne sera pas sans influence sur les consommateurs cependant, puisque selon les estimations américaines, elles entraîneront une hausse moyenne de 1300$ US par véhicule vendu. On espère cependant, à une moyenne de 3,50$ le gallon, que l’économie d’essence générée permettra de reprendre cette différence dans un délai de trois ans.

Un appui de taille
Évidemment, de telles normes, déjà prévues pour la Californie mais qui s’appliqueront dorénavant pour l’ensemble du pays, n’ont pu être établies sans la contribution des grands manufacturiers américains.

Chez GM et Chrysler, qui s’étaient pourtant opposés à ces changements, l’approbation est désormais acquise. Il faut dire que les montants investis par le gouvernement dans chacune de ces compagnies, sous forme de prêt ou d’aide financière, a mis un peu de pression sur ces entreprises.

Mais même Ford, qui n’a pourtant rien reçu, a choisi d’appuyer la démarche, se disant heureuse de travailler dans le même sens partout au pays.

Il faut dire que les manufacturiers américains ne repartent pas tout à fait les mains vides. Depuis des années, ils se battaient pour obtenir une norme unifiée entre les véhicules passagers et les utilitaires. La mise en place des nouvelles normes a permis cette unification.

Pour le moment, le gouvernement du Canada n’a pas encore réagi à cette annonce, mais signalons que traditionnellement, le CAFE n’a pas d’équivalence au pays.


photo:Jupiter Images