Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Causes courantes des bruits et cognements

Causes courantes des bruits et cognements

Par ,

Les véhicules, qu'ils soient presque neufs ou déjà âgés, indiquent souvent à leur conducteur qu'ils ont besoin de soins. Un léger crissement des freins, par exemple, peut signifier qu'une révision du système s'impose. Un grincement provenant du compartiment moteur peut indiquer qu'une courroie doit être remplacée. Le bruit d'un démarreur qui tourne trop lentement trahit une déficience du système de recharge - ou du démarreur lui-même.

Et puis, il y a les cognements. Ils proviennent habituellement du dessous du véhicule et varient selon leur cause.

Si de tels bruits se font entendre pendant la conduite, ou que des chocs se font sentir dans le plancher, il faut sans tarder consulter un mécano. S'ils sont négligés, ces avertissements peuvent bien sûr causer de l'inconfort. Mais les défectuosités qu'ils indiquent peuvent, elles, dégénérer et finir par altérer le comportement de la direction et la tenue de route, voire provoquer un accident.

Voici un aperçu de certains problèmes communs, de leurs manifestations et des conséquences que peut avoir la négligence. Tous les scénarios possibles ne sont pas exposés ici; il peut par exemple arriver que des pièces de suspension usées n'émettent aucun bruit suspect. Il demeure que dès qu'un bruit se fait entendre ou que vous vous inquiétez de quelque chose, il vaut mieux demander l'avis d'un professionnel au plus vite.


Bruit :Un grattement ou un « cloc » répété

Quand : En tournant le volant, dans presque toutes les situations, mais surtout à l'arrêt

Cause possible : Plateaux de jambe de force. Cette pièce permet à la jambe de force de pivoter sur elle-même, ce qui est essentiel au travail de la direction. Quand ces plateaux pivotants vieillissent, les roulements à l'intérieur s'usent, ce qui cause de la résistance dans la direction et la soumet à des contraintes supplémentaires.

En cas de négligence :
La direction deviendra plus lourde, ce qui augmente l'effort à fournir. Les contraintes supplémentaires sur le mécanisme de direction assistée accélèrent l'usure des composantes.


Bruit :Petit ou moyen « cloc »

Quand : Au passage de trous et de bosses

Cause possible :
Amortisseurs fatigués. Ces pièces font le lien entre le châssis et les roues; leur état et leur fonctionnement influencent le confort, le comportement routier, la direction et la tenue de route.

En cas de négligence : Avec des amortisseurs défectueux, la suspension du véhicule ne fait plus son travail, et la tenue de route en souffre. La carrosserie bondit et vacille de façon excessive au passage des bosses, et les roues ne restent pas en contact avec le sol, ce qui diminue l'efficacité des freins et de la direction. Les risques d'accident en sont accrus.


Bruit :Bruit fort et soudain, choc sourd ressenti dans le plancher de l'habitacle

Quand : Au passage des bosses ou en circulant sur une chaussée inégale

Cause possible : Usure des joints à rotule. Ces pièces de la direction sont de la grosseur d'une balle de golf environ. Leur usure excessive peut engendrer de vrais problèmes de sécurité. Les joints à rotule sont faits de 2 parties assemblées sous pression; ils constituent l'articulation entre la roue et le châssis et jouent un rôle important dans l'assemblage de la suspension et de la direction. Il ne faut surtout pas les négliger.

En cas de négligence : La rupture d'un joint à rotule peut provoquer le détachement de la roue! Il s'ensuit une perte totale de contrôle. Vous avez déjà vu une voiture sur le bord de la route qui semble piquer du nez et dont les roues avant pointent dans des directions opposées? Cela est dû à la rupture de cette pièce. Pas très agréable et plutôt dangereux.


Bruit :Un « tacatacatac » ou un « cloc » régulier, parfois accompagné d'une sensation de résistance dans le train arrière sur les véhicules à propulsion ou à traction intégrale.

Quand :
Se manifeste habituellement à basse vitesse en effectuant un virage serré, comme aux intersections ou dans les terrains de stationnement.

Cause possible : Différentiel arrière. Un claquement, des « clocs » ou une sensation de frottement ou de résistance sont généralement révélateurs d'un problème. Il peut s'agir simplement de la contamination ou de la dégradation de l'huile du différentiel (infiltration d'eau ou accumulation de saleté) ou de l'usure des pièces internes. Il faut parfois remplacer tout le différentiel.

En cas de négligence : Négliger les bruits du différentiel arrière peut mener à une usure excessive et prématurée, à une perte de traction ou même à une défaillance totale du différentiel (dans des cas extrêmes). La voiture peut refuser d'avancer ou, dans le pire des cas, les roues arrière peuvent se bloquer, ce qui peut entraîner une perte de contrôle et provoquer un accident.


Lire davantage sur le sujet
CONSEILS POUR SURVIVRE À L'HIVER