Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Uplander/Pontiac Montana SV6 2005-2009 : occasion

Chevrolet Uplander/Pontiac Montana SV6 2005-2009 : occasion

Les fourgonnettes GM de dernière génération : fiables et abordables, motopropulseur solide Par ,

Au diable les multisegments! Pour bien des Canadiens, le vrai roi du rapport qualité-prix en matière de transporteurs familiaux ne s’appelle pas VUS à TI, mais bien mini-fourgonnette. Chrysler a ouvert le bal avec son champion pratiquement incontesté de la polyvalence et de l’espace pour le prix; il s’est taillé un créneau dans le marché que les autres constructeurs du monde ont fini par intégrer.

Pontiac Montana 2005 (Photo: General Motors)

Chez General Motors, les Chevrolet Venture et Pontiac Montana SV6 étaient les derniers produits proposés à l’acheteur de fourgonnette. Nées vers la fin de l’époque du « rebadging » gratuit de l’entreprise, des variantes construites sur la même plateforme se sont retrouvées chez Buick et Saturn aussi. On les appelait Terraza et Relay, respectivement.

De style différent, la mécanique à leur base était en fait identique sur toute la gamme de fourgonnettes GM 2005 à 2009, l’année où on a sabré ce type de véhicule pour préparer l’arrivée des nouveaux modèles dits « multisegments ». Nous nous pencherons aujourd’hui sur la Chevrolet Venture, bien que l’information présentée ici s’applique aux autres fourgonnettes de GM aussi.

Voici donc un condensé de la mécanique importante animant la gamme. Au début, la puissance était fournie par un robuste V6 de 3,5 litres et 200 ch doté de soupapes actionnées par tige-poussoir et jumelé à une boîte automatique à quatre rapports. Loin d’être raffiné, ce groupe motopropulseur s’est néanmoins avéré fiable, abordable et économique.

On pouvait opter pour une transmission intégrale sur les modèles Venture animés par le moteur de 3,5 litres jusqu’en 2006, mais GM a fini par la larguer une fois que le V6 de 3,9 litres et 240 ch est entré en scène. Il comptait lui aussi sur une boîte automatique à quatre rapports.

Vous voulez économiser à la pompe? Oubliez la transmission intégrale. Autrement, il semblerait qu’il n’y ait pas trop de différence entre les deux V6 à cet égard.

Notez qu’on offrait des versions à empattement standard et allongé, tout comme de la place pour sept, des fauteuils de capitaine électriques en cuir, l’ABS, l’antipatinage, des vitres teintées, un lecteur CD/MP3, le télédéverrouillage, un climatiseur arrière et tous les accessoires électriques habituels. Et un lecteur DVD arrière pouvait distraire les petits passagers à coup de Bob l’éponge et Dora l’exploratrice aussi.

Chevrolet Uplander 2007 (Photo: General Motors)