Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une Chrysler Pacifica à traction intégrale serait dans les plans

La Chrysler Pacifica a reçu beaucoup d’éloges depuis ses débuts. C’est notamment le cas de la version hybride enfichable. D’ailleurs, on parle de la seule du genre dans sa catégorie. Il y a cependant une chose qu’elle a laissée à la concurrence : la traction intégrale. En effet, dans l’univers en déclin de la fourgonnette, seule la Toyota Sienna peut être livrée avec la motricité aux quatre roues.

Et bien selon une information qui circule, cette dernière pourrait bien avoir de la compagnie bientôt. Le groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles) étudierait sérieusement la possibilité d’ajouter de la vie aux roues arrière de sa représentante.

L’information nous vient de Dino Chiodo, directeur national chez Unifor, le syndicat qui représente entre autres les travailleurs canadiens de l’automobile. Dans une entrevue accordée au magazine Automotive News, il a déclaré que FCA examinait attentivement la viabilité concernant une éventuelle version à quatre roues motrices. De plus, deux autres sources qui ne souhaitent pas être identifiées auraient appris que la compagnie songeait à aller de l’avant. Une des deux proviendrait d’un fournisseur et travaillerait au développement d’une pièce destinée à l’accueil du rouage intégral pour une fourgonnette Chrysler.

La production du modèle pourrait s’amorcer dès le deuxième trimestre de l’année 2020, toujours selon les informations qui circulent en coulisse.

Chrysler Pacifica
Chrysler Pacifica

Rien de confirmé
Malgré de solides informations pointant vers l’arrivée de cette nouvelle variante, LouAnn Gosselin, qui œuvre au sein des relations publiques pour FCA Canada, a mentionné que la compagnie « n’avait rien à annoncer concernant un quelconque projet concernant une fourgonnette. »

De son côté, Mike Szymkiewicz, le responsable de la planification de produits au sein de FCA Canada, a aussi refusé de se prononcer sur le sujet. Cependant, il a toutefois confirmé que la traction intégrale était une caractéristique très populaire chez nous. « Je pense que ça représente une opportunité pour notre segment. Si vous regardez certains véhicules de la concurrence, et pas nécessairement les fourgonnettes, on peut voir que plusieurs d’entre eux peuvent recevoir une configuration à traction ou à rouage intégral. Règle générale, leur taux de pénétration est très élevé ; je crois que ça représenterait une opportunité pour nous. »

Chez Toyota, la compagnie affirme que 58 % des Sienna qu’elle a vendues l’an dernier étaient équipées de la traction intégrale.

Dino Chiodo rappelle que FCA étudie la question, mais qu’aucune décision n’a été prise.

Article par Auto123.com