Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler : pas de fermeture de concessions au Canada

Chrysler : pas de fermeture de concessions au Canada

Par ,

Même si des informations persistantes prévoient que quelques 789 concessions Chrysler fermeront leur porte d'ici le 9 juin aux États-Unis, il semble bien que le Canada évitera la catastrophe, et conservera l'ensemble de ses bannières.

Selon le porte-parole de Chrysler au Canada, Daniel Labre, aucun plan global de fermeture n'a été envisagé pour la portion canadienne de la compagnie. « Nous avons plutôt opté pour une réorganisation, mais sans fermeture. Je ne peux confirmer qu'aucune concession ne cessera ses activités au cours des prochaines semaines, mais sans aucun lien avec un plan général organisé », a-t-il souligné.

En fait, selon les gens de Chrysler, la méthode canadienne s'inscrit plutôt dans la continuité de modernisation des différentes concessions, et du regroupement de toutes les bannières sous un même toit. « Depuis quelques années déjà, nos concessionnaires ont modernisé leurs installations, et nous avons regroupé toutes les marques. Mais chaque marché est indépendant, et est capable de savoir si une ou plusieurs concessions sont nécessaires dans leur secteur. Et dans la plupart des cas, on conserve tous les commerces», continue monsieur Labre.

« Évidemment, à terme, nous croyons que cela permettra l'élimination de plusieurs modèles qui se dédoublent, comme le Avenger et le Sebring. Cela devrait faciliter l'éventuelle arrivée de véhicules Fiat à l'intérieur même de nos concessions.»

Le choix de forcer la fermeture n'est donc tout simplement pas envisagé, du moins pour le moment, par Chrysler. « L'expérience prouve que si on ferme un concessionnaire sur un territoire donné, le nombre de véhicules en vente est toujours le même, mais un pourcentage de la clientèle ne revient pas. Nous ne voulons pas jouer cette carte pour l'instant», précise Daniel Labre.

Et un peu de financement
En revanche, la réorganisation se poursuit chez Chrysler, et chez ses concessionnaires, en matière de financement puisque la compagnie a annoncé il y a quelque temps une nouvelle association avec GMAC pour le financement des véhicules.

GMAC a d'ailleurs déjà contacté la plupart des concessionnaires eux-mêmes afin d'établir un partenariat individuel en fonction des limites de crédit octroyées à chacun, « Depuis quelques jours, GMAC a accordé une ligne de crédit minimale à tous les concessionnaires, mais le processus d'analyse individuel est encore en cours. Pour le moment, tout semble bien se dérouler, et les concessionnaires semblent soulagés», conclut le porte-parole canadien.