Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

CLIC: covoiturage en véhicule électrique à Laval

CLIC: covoiturage en véhicule électrique à Laval

Par ,

Tel que rapporté par General Motors du Canada

MONTRÉAL, Québec—
Le ministre des Transports, M. Sam Hamad, le ministre délégué aux Finances et député de Laval-des-Rapides, M. Alain Paquet, le maire de Laval, M. Gilles Vaillancourt, le président de la Société de transport de Laval (STL), M. Jean-Jacques Beldié, le président-directeur général de l’Agence métropolitaine de transport (AMT), M. Joël Gauthier, ainsi que le directeur service à la clientèle et après-vente, région de l'Est de GM Canada, M. Frédéric Racine, étaient rassemblés afin de lancer une toute nouvelle formule de covoiturage offrant à des équipages la possibilité d’utiliser des voitures électriques pour se déplacer vers les stationnements incitatifs de l’AMT aux stations de métro Cartier et Montmorency ainsi qu’à la gare Sainte-Dorothée : le projet CLIC.

Chevrolet Volt 2012 (Photo: General Motors)

La Société de transport de Laval, ayant initié ce projet-pilote, assurera le recrutement des covoitureurs. Dès l’automne, des équipages voyageront à bord des voitures électriques Chevrolet Volt, entre leur domicile et un stationnement incitatif, où ils auront une place réservée.

Au total, dix équipes de quatre usagers seront formées et seront réparties aux stationnements suivants : sept automobiles électriques seront dirigées vers le terminus Montmorency, deux vers le terminus Cartier et une à la gare Sainte-Dorothée. Conséquemment, ce mode permettra des déplacements entièrement mus par électricité, soit avec la voiture électrique Volt, et par la suite avec le métro ou le train de banlieue Deux-Montagnes.

« C’est une autre étape dans la mise en oeuvre du Plan d’action 2011-2020 sur les véhicules électriques que nous franchissons aujourd’hui. Pour un avenir digne de notre engagement en matière de développement durable, c’est toute la société québécoise qui est conviée à relever le défi de la mobilité durable et à innover. Cette initiative fera en sorte que, très bientôt, prendre le transport collectif n’aura jamais été aussi écoresponsable », mentionne le ministre Sam Hamad.

« L'innovation et le développement économique durable se conjuguent dans cette formule nouvelle de covoiturage en voiture électrique. C'est à l'enseigne du leadership et de la volonté de notre gouvernement et de ses partenaires qu'ils se déclinent en gestes concrets pour améliorer le quotidien de nos concitoyens. Ces conditions se retrouvent justement à Laval, où nous sommes fiers que cette initiative porteuse soit instiguée », signale le député Alain Paquet.

« Le 14 juin dernier, la Ville de Laval rendait public son Plan de mobilité durable. Pas moins de 21 mesures y sont proposées afin de réduire de 50 %, d’ici 2031, les émissions de GES par habitant liés au transport des Lavallois. Ce projet pilote constitue une des premières mesures du Plan de mobilité durable à être mise en place, un geste concret pour permettre aux lavallois de se déplacer avec des véhicules propres, plus respectueux de l’environnement », évoque le maire Gilles Vaillancourt.

Les équipages de ce projet pilote seront constituées de personnes qui habitent le même quartier et qui se déplacent aux mêmes heures entre leur résidence et l’un des trois stationnements incitatifs choisis. Un équipage sera constitué d’un conducteur désigné, d’un substitut et de deux passagers en covoiturage. Chaque équipage bénéficiera d’une place de stationnement réservée et réduira sensiblement sa consommation d’essence.

« CLIC sera une nouvelle façon de voir le transport collectif. Cette nouvelle forme de covoiturage, avec un véhicule électrique et une place réservée dans un stationnement incitatif, vient ajouter une dimension supplémentaire à la diversité et à la qualité des services offerts par les organismes de transport comme la STL et l’AMT », lance le président de la STL, M. Jean-Jacques Beldié.

« Ce nouveau concept d’éco-partage modal d’une voiture électrique permettra l’utilisation d’un mode de propulsion totalement électrique. L’éco-partage modal intègre donc à la fois le passage d’un mode de transport individuel, soit l’auto en solo, à un mode collectif, le covoiturage, et d’un mode de transport polluant, la voiture à essence, à un mode plus propre, la voiture électrique. CLIC est donc un projet pilote qui visant la mise en place d’un transport multimodal, durables et intégré en lien avec des pratiques écoresponsables », indique le président-directeur général de l’AMT, M. Joël Gauthier.

« Le projet CLIC ouvre de nouveaux horizons pour l'utilisation du véhicule électrique. Hydro-Québec est heureuse d'offrir aux usagers de CLIC un apport d'énergie propre et renouvelable, a indiqué Mme Chantal Guimont, directrice, Systèmes énergétiques pour véhicule électrique à Hydro-Québec. Nous suivrons avec beaucoup d'intérêt l'évolution de cette initiative porteuse en matière de transport électrique collectif. »

« Afin d’inciter les usagers à endosser l’utilisation des voitures électriques et leur permettre d’expérimenter l’automobile de demain, des Volt de Chevrolet, le seul véhicule électrique dont l’autonomie peut atteindre 580 kilomètres, seront fournies aux équipages du projet pilote. Procurant les avantages d’un véhicule électrique sans les désavantages de limite de parcours, cette voiture électrique se recharge depuis une prise de courant domestique de 120 V. Des bornes de recharge de 240V seront également installées dans les trois stationnements incitatifs de l’AMT visés par le projet pilote pour faciliter les recharges », renchérit le directeur service à la clientèle et après-vente, région de l'Est de GM Canada, M. Frédéric Racine.

Pour plus de renseignements, consultez le site de la STL au www.stl.laval.qc.ca.