Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

CO2 : l'Allemagne s'oppose aux nouvelles normes européennes

CO2 : l'Allemagne s'oppose aux nouvelles normes européennes

Par ,

Les nouvelles normes européennes d’émissions de CO2, devant entrer en vigueur dès 2020, ne plaisent pas à tous. Ainsi, l’Allemagne tente par tous les moyens d’empêcher l’adoption du texte de loi par les États membres.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a exhorté l’actuel président du Conseil de l’Union européenne, le premier ministre irlandais, Enda Kenny, de reporter l’adopter de ces normes; celui-ci a donc retiré cet élément de l’ordre du jour, soulevant l’ire de pays comme la France, l’Italie et le Danemark.

Les nouvelles normes définies par l’union européenne se situent à 95 g/Co2/km/véhicule en moyenne, ce qui suscite la grogne chez les constructeurs allemands. Le pays avait déjà demandé à ce que les émissions des véhicules non ou peu polluants comptent pour le double, ce qu’il avait obtenu.

Une concession de « supercrédits », dans laquelle les constructeurs automobiles obtenaient des crédits supplémentaires pour les véhicules verts, tels que les voitures hybrides et électriques, dans le calcul de leurs moyennes de la flotte, avait été mise en place pour accommoder l’Allemagne.

Les constructeurs haut de gamme allemands, tels que Mercedes-Benz, BMW et Audi, ont été parmi les plus ardents combattants de la politique, notamment en raison de leur importante flotte de véhicules énergivores.

Si l’Allemagne parvient à bloquer l’application de ces mesures, les répercussions pourraient être mondiales car d’autres constructeurs pourraient ne pas vouloir de ces normes; ces constructeurs pourraient peut-être aussi refuser de se plier aux normes nord-américaines dans l’avenir.

Source: Financial Times