Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Conseils de base pour l'achat d'un véhicule usagé

Conseils de base pour l'achat d'un véhicule usagé

Par ,

Le processus d'achat d'un véhicule usagé devrait toujours débuter par l'identification de vos besoins et de votre budget. Il est facile de se laisser séduire par un modèle plus équipé qui coûte à peine 1000 $ de plus.

Photo: Thinkstock

Une fois ces informations clairement établies, cherchez le type de véhicule qui vous intéresse. Pensez à la fiabilité, à la sécurité de même qu'aux coûts pour faire fonctionner et entretenir le véhicule. Sur ce dernier point, une voiture de luxe européenne vieille de cinq ans ou plus n'est peut-être pas l'aubaine qu'elle paraît. Vous y verrez plus clair en consultant des publications telles que Lemonaid, Consumer Reports, Protégez-Vous et certains sites Internet réputés.

Après avoir limité vos options, il faut savoir où magasiner. Le véhicule parfait est souvent très difficile, voire impossible à trouver. On peut dénicher un bijou dans le pire garage (peu probable) et un citron chez le meilleur concessionnaire (très plausible).

Surtout, restez patient. Un achat précipité peut vite s'avérer une erreur monumentale. Commencez par fouiller sur le Web avant de vous tourner vers les annonces classées dans les journaux. Les avantages du premier sont nombreux : plusieurs exemplaires d'un même modèle, comparaisons côte à côte, évaluations par des professionnels et des propriétaires, etc. Des sites comme celui où vous vous trouvez présentement contiennent une mine de véhicules d'occasion à vendre. Vous pourrez naviguer parmi l'inventaire et connaître le prix moyen du ou des modèles qui vous intéressent.

À ce moment-ci, vos connaissances sur les véhicules en question vous aideront à faire un choix éclairé en fonction de vos critères (kilométrage, couleur, boîte de vitesses, etc.). Vous pouvez prendre rendez-vous pour voir le véhicule en personne et effectuer un essai routier.

Rappelez-vous qu'en achetant d'un particulier, vous sauverez une partie des taxes, mais vous ne pourrez pas vous procurer une garantie prolongée et la responsabilité du vendeur sera quasi nulle. D'un autre côté, en achetant d'un concessionnaire, vous aurez accès à une garantie prolongée (même si ce n'est pas toujours une bonne idée) et à du financement. Cependant, vous devrez payer les deux taxes et débourser un peu plus d'argent pour sortir de la cour.

Photo: Thinkstock