Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Conseils de conduite hivernale

Conseils de conduite hivernale

Par ,

Mark Cox, directeur de l'école de conduite en hiver Bridgestone et pilote automobile professionnel, demeure à Steamboat Spring, Colorado, et c'est là qu'il conduit en hiver. M. Cox a aidé Bridgestone à rassembler les meilleurs conseils de conduite stratégique pour rouler sur des routes enneigées et offre d'autres conseils de conduite en hiver pour vous aider ainsi que votre famille à atteindre votre destination de manière plus sécuritaire.

Avant de prendre le volant
Assurez-vous que les pneus sont bien gonflés. Sur une chaussée enneigée, le sous-gonflage peut réduire l'adhérence des pneus, car la bande de roulement n'entrera pas en contact avec la route de la façon dont elle a été conçue pour le faire. Un surgonflage a le même effet.

Utilisez des pneus conçus pour la neige et la glace si vous vivez dans une région où la neige et la glace sont monnaie courante pendant la conduite hivernale. Les pneus glace et neige comportent un composé de bande de roulement plus mou et présentent une sculpture unique pour assurer une meilleure adhérence et un meilleur contact avec la route. Posez des pneus d'hiver sur l'ensemble du véhicule, pas seulement sur l'essieu moteur.

Gardez le réservoir d'essence au moins à moitié plein. Le volume supplémentaire peut aider à réduire les problèmes d'humidité dans le système d'alimentation en carburant, en plus d'ajouter une marge de sécurité dans le cas où vous resteriez pris ou devriez vous arrêter sur le bord de la route durant votre voyage.

Enlevez la glace et la neige de vos chaussures avant de monter à bord de votre véhicule. En fondant, la glace et la neige créent de l'humidité qui pourrait embuer les glaces à l'intérieur. Vous pouvez réduire cette formation de buée en réglant le bouton de recyclage de l'air à la position OFF. De l'air frais plus sec est ainsi admis à l'intérieur. Vous pouvez aussi faire fonctionner, pendant quelques minutes, votre climatiseur qui agira comme un déshumidificateur.

Gardez toujours du matériel d'urgence élémentaire dans votre véhicule au cas où vous tomberiez en panne ou auriez un accident. Pensez à conserver les articles suivants dans votre véhicule :

  1. Une couverture ou des vêtements supplémentaires
  2. Une chandelle et des allumettes
  3. Des collations
  4. Des boissons (jamais d'alcool)
  5. Des fusées de détresse
  6. Un poste bande publique (radio BP), un téléphone cellulaire ou une radio amateur
  7. De longs câbles de démarrage
  8. Une petite pelle
  9. Une lampe de poche
  10. Un grattoir pour les glaces
  11. Un câble de remorquage
  12. Un sac de sable ou de la litière pour chat comme matériau d'adhérence.

Sur la route

Ajustez votre vitesse aux conditions actuelles. En diminuant votre vitesse lorsque vous conduisez dans des conditions difficiles, vous avez plus de temps pour réagir face à un danger. Pour ajuster votre vitesse, vous devez tenir compte de facteurs comme le type de véhicule que vous conduisez, la qualité des pneus d'hiver dont votre véhicule est chaussé ainsi que vos compétences en tant que conducteur.

Prévoyez les situations difficiles. Des études ont démontré que 80 % de tous les accidents pourraient être évités si les conducteurs disposaient d'une seconde de plus pour réagir. Bien souvent, il est possible d'aller chercher cette seconde en regardant assez loin devant soi pour identifier les problèmes et éviter d'en faire partie. Soyez plus vigilant face aux manoeuvres des autres conducteurs. Prévoyez que des véhicules peuvent surgir des rues transversales et gardez une distance supplémentaire entre votre véhicule et celui qui vous précède. Si quelqu'un vous suit de trop près, n'accélérez pas; ralentissez et laissez-le vous doubler.