Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Des conseils pour les jeunes conducteurs et leurs parents

Des conseils pour les jeunes conducteurs et leurs parents

Notre experte vous aide à pallier l’inexpérience au volant Par ,

Les jeunes qui viennent d’obtenir leur permis de conduire (ou sont en voie de le faire) doivent s’assurer de bien respecter le code de la sécurité routière et de mettre en pratique tout ce qu’ils ont appris dans leurs cours, peu importe les circonstances.

Malheureusement, encore beaucoup trop d’accidents impliquant de jeunes conducteurs continuent de survenir à la grandeur du pays. Les nombreux changements occasionnés par la saison froide qui s’amorce (lentement, mais surement) ne les aideront pas.

Auto123.com a donc fait appel à une experte en la matière, Aline Albert, propriétaire d’un détaillant OK Pneus à Laval et mère d'une adolescente qui vient de commencer à conduire, pour fournir à ces jeunes et à leurs parents des conseils pertinents et judicieux.

Avant même de prendre la route
Tout d’abord, si le recours au véhicule de la famille est nécessaire, papa et maman doivent s’assoir avec leur ado pour s’entendre sur les moments et la façon de l’utiliser (ex. : pour aller à l’école, heure de couvre-feu, nombre d’amis à bord, etc.). Dans le cas où votre jeune a son propre véhicule, « rappelez-lui que conduire est une responsabilité, avec toutes sortes de frais à payer comme les assurances, l’immatriculation, l’essence et l’entretien, mais aussi des lois et des principes à respecter, par exemple les heures permises pour se stationner dans la rue ou encore la politique de la tolérance zéro », explique Mme Albert.

À ce sujet, il faut bien sûr évoquer les dangers et conséquences de l’alcool, de la drogue, du cellulaire ou des nombreuses autres distractions au volant. Son conseil pour les parents? Rester toujours disponible pour aller chercher son ado après une soirée ou du moins s’assurer qu’il y ait un chauffeur désigné. « J’aime mieux me faire réveiller à 2h du matin par ma fille qui a besoin d’un taxi que par la police qui m’annonce une tragique nouvelle », avoue-t-elle.

Sur la route
La sécurité au volant va au-delà de la simple conduite; pensez à vérifier le niveau d’essence et de lave-glace, l’état des pneus (le seul point de contact avec la route!) et des phares, les messages ou voyants d’alerte sur le tableau de bord, etc. Évidemment, une inspection mécanique périodique du véhicule est recommandée.

Selon Aline Albert, les parents devraient voyager le plus souvent possible avec leur jeune pour s’assurer que celui-ci adopte une bonne position de conduite, de bonnes techniques et une attitude prudente au volant. « Avec le changement de saison, c’est d’autant plus important, dit-elle. Les journées raccourcissent et la chaussée devient de plus en plus froide. Il faut redoubler de vigilance, car les temps de réaction sont plus longs et les distances de freinage, plus courtes. »

Mme Albert rappelle aux jeunes que conduire un véhicule en automne ou en hiver est bien différent de l’été et de leurs cours de conduite. Elle leur conseille d’ailleurs de se pratiquer dans une grande cour de stationnement déserte avec une personne d’expérience à leurs côtés, notamment pour ce qui est de la maîtrise des dérapages. Mieux encore, il existe des formations de conduite avancées qui permettent d’approfondir les différentes techniques.

En terminant, revenons sur la question du cellulaire, qui est le prolongement du corps de la vaste majorité des ados. Notre experte donne l’exemple de sa fille qui s’en sert de GPS en conduisant, mais pour le reste, « le téléphone devrait demeurer éteint ou inactif pendant toute la durée du trajet. »