Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Courir avec une voiture de... 500 $ !

Courir avec une voiture de... 500 $ !

Par ,

J'ai entendu parler pour la première fois de la série Chumpcar au début de la saison 2011. Il s'agit d'un concept tout à fait extraordinaire qui consiste à faire de la course automobile, et disputer de vraies courses, au volant d'une voiture qui n'a pas coûté plus de 500 $.

Impossible, dites-vous? Eh bien non ! La Chumpcar World Series fonctionne tellement bien que les organisateurs doivent régulièrement refuser des inscriptions ! Le calendrier 2012 compte d'ailleurs 43 épreuves, dont cinq seront tenues ici au Canada : Shannonville, Gimli, Calabogie, Edmonton et Grand Bend Motorplex.

Les concepteurs de cette série en avaient assez d'hypothéquer leurs maisons afin d'assouvir leur passion pour la course automobile. Ils ont donc créé le Chumpcar, série amusante où tout le monde a beaucoup de plaisir à courir. Les noms des équipes sont souvent humoristiques, comme Clutch of Fire Racing, Will Race for Beer, Prancing Donkey, Shake and Bake, Team PontiAxed, et autres.

La folle décoration des bolides est parfois à se tordre de rire. Heureusement, personne ne se prend au sérieux. Chaque course est un gros party un peu fou.

L'achat du bolide ne doit donc pas dépasser la somme de 500 $. Il s'agit de la valeur moyenne du véhicule sur le marché, pas ce que vous payez. La voiture doit être légale pour un usage routier.

Il faut ensuite un minimum de sécurité : d'où l'obligation d'installer une cage de sécurité, un siège de course, et un harnais. Tous les types de pneus sont permis à condition qu'ils soient homologués DOT cotés 190 ou plus. Chaque équipe doit compter quatre pilotes ou plus, car il s'agit de courses d'endurance.

Le format des courses va de sept heures, deux fois sept heures, à la plus longue au monde, d'une durée de 25 heures, 25 minutes et 25 secondes! De plus, autre point positif, la série visite certains des plus beaux circuits routiers américains comme Road Atlanta, Portland, Road America, Daytona, Sebring et Infineon.

Vous voyez le défi qui se dessine: disputer une course d'endurance au volant d'une voiture qui a coûté moins de 500 $ et sur laquelle très peu de préparation est permise. Presque rien, en fait. Ainsi, le but n'est pas de rouler en fou, mais d'adopter un rythme suffisant pour demeurer dans le peloton sans que la voiture s’écroule en morceaux ! Ne pas manquer de freins durant la course est aussi un vrai challenge! L'important est donc de rester sur la piste – plus facile à dire qu'à faire!

Bravo aux créateurs de la série Chumpcar qui ont compris que plaisir ne rime pas toujours avec vitesse!

Photo: Chumpcar World Series