Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Coussins gonflables : Takata aurait ignoré les mises en garde

Coussins gonflables : Takata aurait ignoré les mises en garde

Un ancien employé prêt à témoigner sur les défauts des coussins gonflables Par ,

Takata savait depuis longtemps que ses coussins gonflables étaient dangereux, selon ce qu’un ancien employé, Mark Lillie, a affirmé. Les coussins gonflables Takata, qui ont tué de nombreuses personnes car un gonfleur défectueux déployait les coussins avec suffisamment de force pour briser certaines parties métalliques du dispositif de retenue et les projeter au visage des occupants, est à l’origine du rappel.

Mike Lillie a quitté Takata en 1999, et soutient que son départ est dû en grande partie au fait que l’équipementier avait fait fi de ses avertissements concernant les coussins gonflables. Lillie affirme avoir averti Takata que le nitrate d’ammonium utilisé pour gonfler les coussins gonflables était dangereux. Depuis, 24 millions de véhicules munis de coussins gonflables Takata ont été rappelés partout dans le monde.

« Je savais qu’ultimement, il y aurait des conséquences catastrophiques. Je ne voulais pas que mon nom soit associé à ça », a-t-il déclaré dans une entrevue téléphonique à Bloomberg. Les législateurs américains ont critiqué Takata car l’équipementier persiste à utiliser le nitrate d'ammonium dans ses coussins gonflables de remplacement pour les véhicules rappelés. 

De plus, Bloomberg News avait examiné les brevets de l'entreprise en décembre dernier et a montré que les chercheurs de Takata connaissaient l'instabilité du nitrate d'ammonium depuis au moins 1985.

Source : autonews.com