Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Critique du jeu «Need for Speed: Hot Pursuit»

Critique du jeu «Need for Speed: Hot Pursuit»

Franchement divertissant, mais peut-être décevant pour les puristes Par ,

Des millions d'amateurs de jeux vidéo de course s'entendent pour dire que la série «Need for Speed: Hot Pursuit» nous a offert quelques-uns des titres les plus divertissants de l'histoire. En 1998, «Need for Speed III: Hot Pursuit» a permis aux joueurs de recréer une poursuite policière, qu'ils soient pourchassés ou chasseurs. L'engouement s'est accru à un autre niveau avec le lancement de «Need for Speed: Hot Pursuit 2» en 2002.

Comme beaucoup d'entre vous, j'ai passé d'innombrables journées sur mon PlayStation 2 à parfaire mes techniques de pilotage et d'évasion. C'était là un jeu idéal pour ceux qui se sont déjà imaginés au volant d'un bolide exotique en train de se sauver des flics.



Avec la nouvelle saison froide qui débute, votre bolide exotique se prépare sans doute à hiberner dans un garage ou dans votre cerveau. Heureusement, Criterion Games et Electronic Arts viennent de lancer la toute dernière suite du populaire jeu... et les mordus de chars en tous genres ont bien raison de saliver!

Misant sur les plus récentes innovations graphiques et un logiciel de type arcade éprouvé dans la série «Burnout» de Criterion, le nouveau «Need for Speed: Hot Pursuit» en met plein la vue et les oreilles pour faire couler l'adrénaline à flots.

Au début, les participants ont un choix limité de voitures et de courses. Plus ils progressent, plus ils peuvent accéder à d'autres modèles (par exemple, une bombe rutilante de 1 million $), équipements (comme des armes de bord pour résister aux policiers) et épreuves (comme une nouvelle piste ultra rapide).

Des armes? Eh oui!

Autant les fugitifs que les traqueurs peuvent recourir à des tapis cloutés ou à des dispositifs d'impulsion électromagnétique pour endommager, faire déraper ou ralentir un véhicule ennemi. Les premiers ont aussi accès à des bloqueurs de radars, tandis que les seconds peuvent contre-attaquer avec des barrages routiers et des hélicos de surveillance.

Les fugitifs gagnent la course s'ils ne se font pas intercepter – littéralement – et les policiers l'emportent s'ils endommagent les bolides des hors-la-loi au point de ne plus fonctionner avant de procéder à des arrestations. Les collisions et les manœuvres agressives qui visent à provoquer des accidents ou toute autre situation précaire font bien sûr partie de l'expérience.

Les accidents en question sont souvent très spectaculaires, entraînant les voitures dans les airs pendant qu'un feu de couleurs inonde l'écran, le tout joué au ralenti pour nous permettre d'apprécier le drame dans chaque petit détail. L'éclairage au xénon, les éléments météo ainsi que les reflets des gyrophares de police rehaussent le dynamisme du jeu. Idem pour les sons de moteur incroyablement réalistes. Attendez de voir ou plutôt d'entendre la Mercedes-Benz SLS AMG s'emballer en pleine accélération pendant que les sirènes hurlent au loin!

(Photo:NeedForSpeed.com)