Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Défi-Vision : plus de un million de dollars plus tard

Défi-Vision : plus de un million de dollars plus tard

Par ,

Depuis maintenant 21 ans, le circuit de l'Autodrome Granby est l'hôte de la course la plus folle du monde : le Défi Vision, un événement bénéfice annuel tenu au profit de la Fondation Mira. Et ce sont quelque 38 voitures qui ont pris le départ de cette course de dix tours seulement.

Jusque-là, rien de bien nouveau. Mais quand on sait que les pilotes sont en réalité des non-voyants guidés par des copilotes voyants, la course prend une tout autre tournure. Et les dix tours prévus au programme, qui ne devraient durer que quelques minutes à peine, étirent plutôt le chronomètre jusqu'à plus de 20 minutes avant de couronner un gagnant.


C'est dans un concert de tôle froissée, de freinages brusques et de trajectoires parfois oscillantes que les 38 voitures ont d'abord traversé la ligne de départ. Mais une seule a réussi l'exploit de compléter les dix tours de l'épreuve, non sans y avoir laissé quelques morceaux, dont un pneu complet, quelque part le long des murets de béton.

L'équipage de Normand Laporte et de Marc Breton a ainsi mérité les honneurs de cette 21e épreuve du Défi-Vision, la seule course pour aveugles du monde homologuée dans le livre des records Guinness.

Les trois représentants d'Auto123.com ont tout tenté pour remonter la pente, mais sans succès. Marc Bouchard n'a officiellement complété que cinq tours, alors que Bertrand Godin a réussi huit tours avec son coéquipier. C'est Daniel Lafrance et sa jeune pilote qui ont réussi la meilleure performance de l'équipe, complétant presque neuf tours. D'autres personnalités connues, Mario Dumont, chef de l'Opposition officielle, et Joanna Villeneuve, veuve du pilote Gilles Villeneuve, notamment, ont également pris part au Défi.

« La vraie gagnante, cependant, la Fondation Mira, recevra cette année la somme record de 95 000 $ amassée au cours du Défi-Vision », a dévoilé avec fierté le grand responsable de l'événement et lui-même non voyant, Jean Royer. Depuis le début de cette aventure, le Défi-Vision a versé plus de 1 400 000 $ à la Fondation qui entraîne les chiens-guides pour aveugles.

« Les profits viennent des commanditaires des voitures, de partenaires comme l'Autodrome Granby ou Wal Mart, mais aussi de la générosité des 10 000 spectateurs venus assister à cette course folle. C'est vraiment un moment à vivre, et j'ai l'impression que, cette année, j'ai vécu le plus beau des Défis », a-t-il conclut.

Ne reste plus maintenant qu'à envoyer les 38 voitures à la casse et à se relever les manches pour la préparation du 22e Défi-Vision.
photo:Philippe Champoux
Gallerie de l'article