Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Des camions plus efficaces en Nouvelle-Écosse

Des camions plus efficaces en Nouvelle-Écosse

Par ,

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse étudie de nouvelles façons d'améliorer l'efficacité de l'industrie du camionnage dans la province. Des règlements ont été amendés pour permettre aux conducteurs de semi-remorques de transporter des cargaisons plus lourdes. En même temps, les premiers véhicules longs à combinaison commencent à circuler sur les routes de la province.


Limites de poids
Le gouvernement a tout d'abord créé une nouvelle catégorie de poids intermédiaire pour les routes: le fret transporté par les semi-remorques à six essieux peut dorénavant peser jusqu'à 47 600 kilogrammes. Auparavant, la limite de poids sur les routes provinciales se situait à 41 500 kilogrammes.

Ces changements ont été effectués à la demande de l'industrie du camionnage, a expliqué le ministre des Transports et des Infrastructures, Brooke Taylor.

«Une augmentation de 6000 kilogrammes sur ces camions-remorques permettra en fait de réduire les dommages à l'asphalte des routes puisqu'elle permettra de réduire le nombre de voyages qui seront nécessaires pour transporter une certaine quantité de marchandises», a indiqué M. Taylor.

«De plus, puisque le poids des remorques est réparti sur un plus grand nombre d'essieux, cela voudra dire moins d'usure pour les routes», a-t-il ajouté.

Une liste des nouvelles limites de poids pour les routes provinciales est disponible sur le site Web du ministère (en anglais seulement), à l'adresse (www.gov.ns.ca/tran/trucking/vehiclewghtsdims.asp).

Véhicules longs à combinaison
Un autre projet-pilote en efficacité suscite l'intérêt dans la province. Le gouvernement a donné la permission à deux compagnies de transport d'utiliser des véhicules longs à combinaison (VLC) en Nouvelle-Écosse.

Le projet devrait aider les compagnies de camionnage à économiser de l'argent et à rendre l'industrie plus efficace au niveau énergétique.

Armour Transportation Systems et Sunbury Transport Ltd. ont reçu l'aval pour accrocher deux semi-remorques de 53 pieds à un seul camion. Ils pourront circuler sur les autoroutes à quatre voies, de la ville de Burnside à la frontière du Nouveau-Brunswick.

La sécurité d'abord
Le projet-pilote permettra au ministère des Transports et des Infrastructures d'analyser les effets des VLC sur les autoroutes. Cependant, les questions de sécurité seront également étudiées, a assuré le ministre Taylor.