Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Bouclez votre ceinture, ça pourrait vous sauver

Bouclez votre ceinture, ça pourrait vous sauver

Par ,

C'est en compagnie de l'humoriste Mario Jean, porte-parole de la campagne, que la Sûreté du Québec et la Société de l'assurance automobile du Québec ont lancé vendredi la 3e édition de l'Opération ceinture, une vaste campagne qui vise à augmenter le taux du port de la ceinture de sécurité au Québec.

Sous le thème « Attachez-vous à la vie », cette opération est coordonnée par le Service de la sécurité routière et récréotouristique de la Sûreté du Québec, en collaboration avec la Société de l'assurance automobile du Québec et le ministère des Transports du Québec.

Dès le 7 juin, et jusqu'au 13 juin, les policiers de la SQ tiendront des opérations de vérification de ceinture aux quatre coins du Québec. Car même si le port de la ceinture est obligatoire depuis plusieurs années au Québec, les statistiques prouvent que les conducteurs négligent de plus en plus ce simple élément de sécurité.

Photo: Jupiter Images

Selon Johanne Saint-Cyr, vice-présidente à la sécurité routière de la Société de l'assurance automobile, « plus de 7 % des conducteurs ne portent pas leur ceinture en circulant. Au total, si tous l'avaient portée, nous aurions pu éviter environ 60 morts en 2008 seulement. La situation est encore pire chez les jeunes de moins de 35 ans, puisque 40,3 % des jeunes décédés dans un accident de la route ne portaient pas la ceinture ».

Pour mieux sensibiliser les jeunes, on procédera aussi à la distribution d'une affiche humoristique. L'affiche ferait le lien entre la pratique d'un sport comme l'escalade et le fait de s'attacher en voiture. De la même manière que les jeunes qui pratiquent un tel sport portent l'équipement de sécurité nécessaire, les usagers de la route devraient toujours boucler leur ceinture.

Rappelons que le fait de ne pas porter sa ceinture de sécurité est une infraction au Code de la sécurité routière. Elle peut entraîner une amende de 80 $ seulement, mais impose trois points d'inaptitude au conducteur ou à tout passager impliqué âgé de plus de 16 ans et titulaire d'un permis de conduire.