Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Detroit 2008: Puissance « verte » chez Ferrari (vidéo)

Detroit 2008: Puissance « verte » chez Ferrari (vidéo)

Par ,

Une Ferrari « verte », est-ce possible? C'est ce qu'ont suggéré les dirigeants de Ferrari en dévoilant le prototype F430 Spider Biofuel au Salon de l'auto de Detroit. Il s'agit d'une voiture de haute performance dont le moteur peut fonctionner à l'éthanol E85.

Le développement d'un moteur capable de fonction à l'éthanol a été amorcé dans le cadre d'un programme de recherches et de développement annoncé lors des célébrations du 60e anniversaire de la marque à Maranello, Italie, en juin 2007.

Un programme qui prévoit la réalisation d'autres projets consacrés à la réduction de la consommation en carburant des voitures de la marque, mais surtout à la réduction des émissions polluantes de leur moteur de 40% d'ici 2012.


Dans le cas de la F430 Spider Biofuel, la technologie utilisée est empruntée à la compétition. En effet, le moteur des bolides de F1 doit utiliser 5,75% de biomasse. En outre, les F430 GT2 qui ont dominé les championnats FIA GT et American Le Mans (ALMS) utilisaient des moteurs fonctionnant avec 10% d'éthanol. De même, les moteurs V8 fournis par Ferrari pour la prochaine saison du championnat A1GP fonctionnent avec le même volume d'éthanol.

Pour le prototype F430 Spider Biofuel, certaines modifications ont été apportées au système d'alimentation, de même qu'au processeur central de l'ordinateur de bord pour que le moteur puisse fonctionner avec 85% d'éthanol. Grâce à ces modifications, le moteur peut donc utiliser indifféremment deux carburants sans changer le taux de compression. Pour le reste, le moteur du prototype est identique à celui d'une F430 Spider de série.

L'utilisation de ce biocarburant permet de gagner 10 chevaux, au même régime maximal, et 4% de couple, tout en réduisant de 5% les émissions de CO2. De plus, la masse de la voiture n'est pas altérée.

La direction de Ferrari a profité du Salon de Detroit pour annoncer que, désormais, tous les modèles vendus en Amérique seront dotés de freins faits de composite de carbone-céramique (CCC), et ce, sans hausse du prix des véhicules.

La même annonce pour le marché européen avait été faite dans le cadre du Salon de Bologne, en Italie, en décembre. À cette occasion, Ferrari avait annoncé que les freins Brembo faits de CCC feraient désormais partie de l'équipement de série de tous ses modèles 2008.

Ferrari devient ainsi le premier constructeur du monde qui offre la technologie CCC sur tous les modèles de sa gamme. Le constructeur de Maranello avait d'ailleurs innové, il y a cinq ans, en installant pour la première fois de l'histoire ce type de freins sur l'un de ses bolides : l'Enzo. Actuellement, sur certains modèles Ferrari, jusqu'à 85 % des acheteurs réclament des freins CCC.
photo:Alexandre Beaulne
Gallerie de l'article