Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Détroit 2011 : Venturi arrive en Amérique!

Détroit 2011 : Venturi arrive en Amérique!

Par ,

Détroit, Michigan – Le fabricant européen de voitures sport électriques Venturi a participé officiellement pour la première fois à titre de fabricant au Salon de l’auto de Détroit cette année. Pour l’occasion, il a présenté trois véhicules de sa conception sur son stand : la Venturi America, la voiture-record Buckeye Bullit et une petite fourgonnette appelée Citroën Berlingo Powered by Venturi.

Le prototype America présenté au Salon de l’auto de Détroit, cette année, pourrait éventuellement entrer en production et être vendu aux États-Unis. (Photo: Luc Gagné / Auto123.com)

Qualifiée de « Buggy à haut voltage », l’America est le prototype d’une voiture sport à propulsion électrique et garde au sol élevée. Son châssis monocoque fait de fibre de carbone et d’aluminium reçoit le moteur électrique de 300 chevaux de la Venturi’s Fétish, un modèle de série de la marque. Grâce à sa batterie au lithium-ion, son autonomie pourrait atteindre 300 kilomètres et, selon le porte-parole de la marque, Clément Dorance, « elle pourrait devenir l’image représentant Venturi aux États-Unis ».

La Buckeye Bullet, par ailleurs, est également connue sous le nom de Venturi Jamais Contente en Europe, en référence à la voiture du même nom qui avait permis au comte Camille Jenatsy d’abattre la barrière des 100 km/h pour la première fois en 1899. Elle a été mise au point en collaboration avec l’Ohio State University (OSU) dans le but d’établir de nouveaux records de vitesse pure – ce qui a été fait! En août 2010, cette longue voiture aux allures de fusée, dont le moteur électrique était alimenté par des batteries, a réalisé une vitesse moyenne de 307,7 mi/h (495 km/h) sur un mille dans les deux directions, sur le lac salé de Bonneville en Utah. Des représentants de la FIA ont, de plus, enregistré une vitesse maximale de 320 mi/h (515 km/h), ce qui en a fait la voiture électrique la plus rapide au monde.

La Berlingo Powered by Venturi, enfin, est une version à propulsion électrique d’une petite fourgonnette fabriquée par Citroën. Venturi doit d’ailleurs en produire une série pour les services postaux français.

Nouvelle filiale américaine
Venturi a profité de son passage au Salon de Détroit pour annoncer la création d’une filiale américaine appelée Venturi North America (VNA). Établie à Columbus, en Ohio, près de l’OSU, cette nouvelle entité est dirigée par John Pohill, un vétéran de l’industrie qui a travaillé pour GM et Chrysler. Le but visé de VNA est d’établir des liens avec les grands fabricants d’automobiles, comme l’a fait Tesla avec Toyota.

Venturi a été fondée en France, en 1984. L’entreprise originale a cependant fait faillite en 2000. L’année suivante, l’homme d’affaires monégasque Gildo Pallanca Pastor reprenait l’entreprise et relocalisait son siège social à Monaco. Après avoir présenté quelques prototypes, en 2002 et 2003, une première voiture électrique de série baptisée Fétish fut lancée en 2004, soit quatre ans avant que Tesla ne lance sa Roadster.

La seconde génération de la Fétish a été dévoilée en octobre dernier dans le cadre du Mondial de l’automobile à Paris. Cette voiture électrique biplace, qui pèse 1225 kilos, peut atteindre 200 km/h et accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 4 secondes. Selon son fabricant, sa batterie li-ion lui permettrait de parcourir jusqu’à 340 kilomètres. Venturi envisage une production annuelle de seulement 10 Fétish, une voiture offerte pour la rondelette somme de 300 000 euros (environ 400 000 $CAN).