Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

DTM: Fin des négociations avec le Super GT japonais

DTM: Fin des négociations avec le Super GT japonais

Par ,

Les organisateurs des championnats DTM et du Super GT japonais ont mis fin à leur collaboration en vue d’un rapprochement des deux séries.

Depuis plusieurs mois, l’ITR, organisateur du DTM, et les responsables de la série japonaise travaillent à une mise en commun des éléments techniques de leur voiture. D’après le site Racecar Engineering, deux points ont été l’objet de discorde entre les deux parties.

Super GT Japan
Photo: SuperGT.net

Il était établi que le châssis serait commun aux voitures du DTM et à celle du Super GT. Mais, alors que les Japonais souhaitaient construire cet élément chez eux, les Allemands imposaient que celui-ci soit construit, pour les deux séries, en Allemagne.

BMW DTM
Photo: DTM

D’autre part, toujours d’après Racecar Engineering, les deux parties ne parviendraient pas à s’entendre sur la motorisation. Les voitures du Super GT sont actuellement propulsées par un moteur V8 de 4,3 litres issu des moteurs de la Formula Nippon (le GP2 japonais), et entendent passer, à l’horizon 2014, à un moteur turbo hybride 2 litres. De leur côté, les membres de l’ITR n’entendent pas abandonner leurs moteurs V8 de 4 litres.