Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

DTM: Voyage dans le passé dans l'ancienne Allemagne de l'Est

DTM: Voyage dans le passé dans l'ancienne Allemagne de l'Est

Par ,

Le week-end passé, je suis allé faire un tour dans le passé dans l’ex-Allemagne de l’Est, assister à la 2e manche de la saison du DTM disputée sur l’Eurospeedway, aussi appelé Laustizring.


Situé dans la forêt entre les villes de Berlin et de Dresden, l’Eurospeedway n’est qu’à environ 75km de la frontière avec la Pologne. Le décor est sans relief, et la campagne se résume à une succession de petits villages reliés par des routes étroites.

En route vers le circuit, nous nous arrêtons en bordure de l’autoroute et apercevons deux hommes accroupis, les mains couvertes de graisse, tentant de réparer le moteur d’une pauvre Trabant tombée en panne. Au fait, quelle idée saugrenue de prendre l’autoroute avec cette voiture datant d’un autre âge et dotée d’un moteur deux-temps!

Notre hôtel était situé à Zabeltitz, site privilégié pour la célébration de mariages dans la région. On dirait que l’endroit est demeuré figé dans les années 70. la décoration est kitch avec des rubans de taffetas jauni s épinglés partout sur les murs. La nourriture était toute aussi austère avec essentiellement du porc, de la choucroute, des pommes de terre, et des asperges blanches.

On n’a pas vraiment rigolé. Mais il faut comprendre que jusqu’en novembre 1989, l’Allemagne de l’Est était hermétiquement fermée aux étrangers. Ces gens ont vécu durant des décennies sous le régime de terreur de l’empire communiste. Alors, on peut comprendre cette méfiance qu’ont les habitants envers les étrangers.

Circuler sur ces routes représente un défi. Samedi matin, nous constatons que la seule route qui mène à l’autoroute est coupée pour cause de travaux. Nous avons donc dû piquer à travers les champs sur un étroit sentier boueux…

Le circuit, situé en bordure d’autoroute, loge les départements d’essais de Dekra, la société allemande de conformité et d’essais routiers des véhicules automobiles. Il s’agit d'un grand triovale qui incorpore un circuit routier à l’intérieur, comme Homestead ou Daytona.

Les infrastructures sont modernes et la salle de presse est magnifique, fonctionnelle, vaste et bien équipée. Beaucoup de spectateurs portent encore fièrement casquettes et t-shirts du German 500, la course de la série ChampCar qui fut présentée sur l’Eurospeedway en 2001 et 2003.