Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Endurance: Alex Tagliani tourne son attention vers l'endurance

Endurance: Alex Tagliani tourne son attention vers l'endurance

Par ,

Le pilote québécois Alexandre Tagliani, qui a perdu son volant avec l’écurie d’IndyCar Barracuda Herta l’été dernier, s’est peut-être trouvé une nouvelle carrière, en endurance cette fois.

Après avoir couru durant plus de 20 ans en monoplaces (Formule Ford, Atlantique et Indy), « Tag » a été invité par l’Ontarien Andrew Bordin à conduire la Ferrari FXDD de son équipe, R. Ferri/AIM Autosport, en série Rolex Grand-Am GT au Kansas.

Un peu plus tard dans la saison, Tagliani a conduit la voiture une seconde fois. Et il a eu la piqûre.

Italien, c’est pour Tagliani un honneur de piloter une voiture rouge de Maranello.

« Ce qui est intéressant pour moi c’est que depuis que j’ai commencé à courir en voitures de sport, bien des portes se sont ouvertes », de dire Tagliani au magazine américain RACER.

« J’ai tout de suite reçu trois ou quatre appels d’équipes, et encore d’autres depuis les dernières semaines. J’adore cette situation », d’ajouter « Tag ».

GT Ferrari
No. 61 R.Ferri/AIM Ferrari

Car depuis que Player’s a été forcée de cesser d’investir des sommes énormes en courses automobiles, Tagliani a dû se transformer en vendeur, cognant à toutes les portes pour trouver du budget et financer son volant.

« Aujourd’hui, les pilotes doivent trouver de l’argent, beaucoup d’argent, pour courir. Il faut désormais être un pilote et un chercheur de commanditaires. Il faut se promouvoir et trouver encore plus d’argent juste pour rester en série IndyCar », d’expliquer Tagliani.

« J’ai eu des contacts intéressants en endurance, dont un qui pourrait vraiment surprendre les gens, qui pourraient dicter ce que je vais faire l’an prochain. Je ne peux rien dire à ce sujet, mais si cela se concrétise, ce serait un truc énorme pour moi et pour ma carrière », de poursuivre Alex.

Le natif de Lachenaie avoue ne rien avoir de 100% sûr pour l’instant pour 2014. Les voitures de sport semblent être sa priorité, mais « Tag », âgé de 39 ans, admet qu’un retour en série IndyCar ou que disputer quelques courses en série Nationwide NASCAR ne sont pas impossibles.

« Je ne voudrai jamais tourner le dos à la série IndyCar. J’aimerais disputer les 500 Milles d’Indianapolis à tous les ans parce que je sais que je peux effectuer du bon travail au sein d’une bonne écurie. J’ai quelques possibilités pour courir à plein temps en IndyCar, mais si cela ne se concrétise pas, alors je crois que le mieux sera de courir en endurance », de conclure Tagliani.