Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Enfin de l'aide pour GM et Chrysler

Enfin de l'aide pour GM et Chrysler

Par ,

Le président Bush vient d'annoncer que des prêts fédéraux d'urgence seront accordés à General Motors et Chrysler LLC afin de prévenir la faillite. L'annonce a été faite lors d'un point de presse à la Maison-Blanche plus tôt ce matin.

« Laisser libre cours au marché en ce moment résulterait presque certainement en la faillite désordonnée », a expliqué le président lors d'une allocution à la Maison-Blanche. « Dans le contexte actuel de crise financière et de récession, il ne serait pas responsable de laisser l'industrie automobile américaine s'effondrer. Il s'agit de déterminer comment lui donner la meilleure chance de réussir. »


Le Congrès avait d'abord rejeté un plan de sauvetage la semaine dernière, en vertu duquel 14 milliards seraient prêtés aux constructeurs. Les porte-paroles avaient souligné qu'en temps normal, ils préféreraient que les entreprises procèdent à une restructuration selon la loi fédérale sur la faillite, quoique la situation économique actuelle est loin d'être « normale ».

À cause de l'économie anémique et du marché du crédit chancelant, les consommateurs américains ont de plus en plus de difficulté à obtenir du financement pour l'achat de véhicules neufs. Ainsi, les constructeurs automobiles du monde entier font état d'énormes baisses des ventes et de réductions. Les chiffres ont récemment plongé à un niveau jamais vu depuis le début des années 80.

Il y a deux semaines, les constructeurs américains ont informé le Congrès qu'ils nécessiteront au moins 34 milliards de dollars en prêt afin de survivre à la tempête économique. Ford affirme ne pas être aussi mal en point que GM et Chrysler, mais qu'il aimerait avoir accès à une marge de crédit fédérale au cas où les conditions s'empireraient.

Pour l'heure, GM et Chrysler profiteront de prêts gouvernementaux de 17,4 milliards, à condition qu'ils puissent prouver leur rentabilité prochaine.
photo:Chrysler