Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Entretien et nettoyage printaniers de l'extérieur et l'intérieur de votre véhicule

Entretien et nettoyage printaniers de l'extérieur et l'intérieur de votre véhicule

Par ,

Le printemps s'en vient, ne vous découragez pas! Mais si vous trouvez que les dernières semaines de l'hiver sont pénibles, pensez à votre véhicule: couvert de sel à l'extérieur et de sable à l'intérieur, il doit se sentir un peu piteux et négligé.

La saison froide est impitoyable envers les véhicules. L'accumulation de calcium peut entraîner de la corrosion et des dégâts quasi irréparables sur la carrosserie, les moulures et la moquette. Et je ne parle pas des tasses de café renversées qui laissent des taches ou encore des poches de hockey de vos enfants dont l'humidité et l'odeur peuvent rester longtemps imprégnées.

Le calcium peut être dévasteur pour votre véhicule, non seulement à l'extérieur mais aussi à l'intérieur.

Rassurez-vous, il y a de l'espoir. Commencez par vous rendre au supermarché afin de louer un aspirateur à vapeur pour tapis, comprenant de préférence une brosse spéciale pour votre revêtement. Vous pourrez alors nettoyer en profondeur la moquette qui recouvre le plancher et le tissu qui garnit les sièges, vous débarrassant du sable et du sel. Si vous tardez trop, ces derniers s'incrusteront de manière irréversible et il en résultera une usure prématurée. Dans le cas des sièges, assurez-vous de les laisser sécher complètement après les avoir nettoyés à la vapeur.

Bientôt, le temps sera assez clément pour laver votre véhicule dans votre cour, mais rappelez-vous que le savon à vaisselle n'est pas fait pour une voiture ou un camion! La carrosserie est capricieuse et, tout comme la peau, elle requière un produit nettoyant plus doux qui enlèvera la saleté tout en conservant son fini protecteur.

La peinture elle-même contient déjà des agents protecteurs et il est probable qu'elle soit encore recouverte des restants de votre dernière couche de cire. Or, le savon à vaisselle les ferait disparaître comme de la graisse de bacon dans une poêle. Rappelez-vous ceci: en préservant la peinture de votre véhicule, vous n'exposez pas le métal en dessous à des risques de corrosion.

C'est important, d'autant plus que la peinture est soumise à pas mal d'abus au cours de l'hiver. Vous vous êtes sans doute déjà retrouvé derrière un camion qui épandait du sel sur la route, le bruit des pincements sur votre pare-chocs vous rendant très nerveux. Un produit scellant ou à tout le moins une bonne couche de cire est une idée géniale pour maintenir la barrière de protection entre votre peinture et les éléments/débris. Au minimum, il faudrait en appliquer une fois par année.

Vous n'avez pas le temps ou l'énergie pour faire ce travail vous-même? Visitez l'atelier de carrosserie de votre concessionnaire et informez-vous des programmes d'entretien offerts. On pourra aussi vous conseiller des produits très simples et faciles à appliquer en même temps que vous lavez votre véhicule; ceux-ci sèchent pendant que vous roulez et ils imperméabilisent efficacement votre carrosserie. Ça ne vaut pas un traitement complet, bien sûr, mais c'est mieux que rien!

À défaut de votre concessionnaire, il existe plusieurs autres ateliers et garages indépendants qui offrent de tels programmes d'entretien. Consultez les pages jaunes, Internet ou des gens dans votre entourage qui pourront bien vous référer.

Toute composante d'un véhicule qui n'est pas bien entretenue est vouée à une courte existence, qu'il s'agisse de la peinture, des tapis, des tissus ou de la mécanique. Prendre soin de votre véhicule est un investissement rentable à long terme, surtout si vous aimez voyager et/ou si vous songez à le revendre, car sa valeur résiduelle sera plus élevée. Bon printemps!

II n'est pas recommandé de laver votre véhicule avec du Palmolive. Employez les bons produits.

photo:Justin Pritchard, Jupiter Images