Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: 2013 serait un délai raisonnable pour le grand prix des États-Unis selon les promoteurs

F1: 2013 serait un délai raisonnable pour le grand prix des États-Unis selon les promoteurs

Par ,

D'après GMM

Tavo Hellmund minimise le scepticisme entourant un grand prix en 2012, mais admet que la construction du circuit ne pourrait pas être terminée à temps.

Avant que le président de la FIA Jean Todt ne confirme que la course à Austin, Texas est "simplement un projet", Bernie Ecclestone a averti les promoteurs que des pénalités seront infligées si la course n'a pas lieu en 2012.

Dans une entrevue avec GP Week, Tavo Hellmund confirme : "Oui mais nous ne voulons pas en arriver là. Ce ne serait pas bon pour les finances. Nous avons un contrat qui indique que nous devons accueillir un grand prix en 2012."

Le promoteur dément les rumeurs que le site n'a pas encore été acheté.

"Nous n'avons pas besoin de parler de notre progression car nous avons déjà un lieu. Je sais que beaucoup de gens cherchent à le connaître. Mais bon, je ne suis pas né d'hier et tout a été acheté avec des prête-noms. Le terrain est déterminé et les gens de (Hermann) Tilke viennent constamment," insiste Tavo Hellmund.

L'homme d'affaires explique aussi que mis à part l'État du Texas, l'identité des partenaires financiers n'est toujours pas connue.

"Pourquoi est-ce que ça devrait regarder tout le monde ?" explique Tavo Hellmund. "J'ai un ensemble de plusieurs groupes très connus et la plupart veulent rester dans l'anonymat. Les deux groupes que je peux citer sont Formula One Management, qui cautionne les banques, et l'État du Texas qui a fait voter la loi permettant de nous inclure dans le financement des événements majeurs de l'État."

Concernant l'avancement du projet, Tavo Hellmund déclare : "Nous ne pouvons pas dépenser plus d'argent que nous avons. Tilke et les constructeurs travaillent sur le projet depuis un moment et tous disent que nous pouvons le faire (pour 2012)."

"Sinon, cela ne veut pas dire que nous n'aurons pas de grand prix. Nous paierons les pénalités qui s'imposent. Nous n'allons pas faire tout ça pour une seule course. Nous voulons accueillir le grand prix des États-Unis pour les 40 prochaines années," ajoute Tavo Hellmund.