Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: 6 choses à connaître de la fameuse Lotus 79 de Formule 1

F1: 6 choses à connaître de la fameuse Lotus 79 de Formule 1

Par ,

Au cours de la saison 1978 de Formule 1, Colin Chapman a dévoilé une arme redoutable : sa nouvelle, sublime et très rapide Lotus Type 79 qui, aux mains de Mario Andretti, décrocha le titre cette saison-là.

1
Lotus n’a fabriqué que cinq monocoques en aluminium de Type 79, et aucune n’a été détruite. La 79 a été la première voiture de F1 à véritable effet de sol et munie de jupes coulissantes. À la vitesse de 320 km/h, elle générait deux tonnes d’appui aérodynamique.

2
Mario Andretti a remporté deux Grands Prix en 1978 avec seuls les freins avant opérationnels sur sa Lotus 79 ! Les étriers de freins arrière étaient fabriqués en magnésium. Mais une fois surchauffé, ce métal devenait poreux, ce qui rendait la pédale de freins spongieuse.

F1 Lotus 79 Mario Andretti
Lotus 79, Mario Andretti, 1978 Dutch Grand Prix. (Photo: WRi2)

3
La Lotus T79 a été conçue et dessinée par Martin Ogilvie avec l’aide précieuse de Colin Chapman, de l’aérodynamicien Peter Wright, de Geoff Aldridge et de Tony Rudd.

4
La Lotus Type 79 était munie à l’origine d’une boîte de vitesses Lotus-Getrag à mécanisme de changements de vitesses séquentiels. Toutefois, cette transmission n’était pas suffisamment endurante et elle fut abandonnée.

F1 Lotus 79 cockpit
Cockpit of the Lotus 79 (Photo: René Fagnan)

5
La T79 a effectué ses débuts en compétition à l’occasion du Daily Express International Trophy tenu le 19 mars 1978 sur le circuit de Silverstone. Pilotée par Mario Andretti, elle abandonna très tôt dans l’épreuve après avoir glissé hors piste sous la pluie. Andretti l’a toutefois mené à la victoire en mai à Zolder au Grand Prix de Belgique.

6
La Lotus 79 était aussi connue à l’interne comme la John Player Special Mark IV.

F1 Lotus 79 Duncan Dayton Circuit Mont-Tremblant
Duncan Dayton’s Lotus 79 in action at Circuit Mont-Tremblant. (Photo: René Fagnan)