Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: 8 détails à connaître du Grand Prix d'Espagne

F1: 8 détails à connaître du Grand Prix d'Espagne

Par ,

Nous avons fouillé les archives et nous vous présentons ici 8 importantes choses à savoir avant la tenue du Grand Prix de Formule 1 d’Espagne.

1. Le premier Grand Prix d’Espagne a été tenu en 1951 sur le circuit urbain de Pedralbes à Barcelone. Subséquemment, la course a été présentée à Montjuich Park, Jérez, Jarama avant de s’installer depuis 1991 au Circuit de Catalunya.

2. En 1981, Gilles Villeneuve a maintenu cinq rivaux derrière lui en Espagne. Durant la seconde partie de la course, Villeneuve a profité de la puissance de sa Ferrari turbo sur les lignes droites pour ne pas se faire doubler. Villeneuve, Jacques Laffite, John Watson, Carlos Reutemann et Elio de Angelis ont croisé l’arrivée, séparés par seulement 1,24 seconde !

Michael Schumacher, Benetton-Ford, 1994
Michael Schumacher, Benetton-Ford, 1994 (Photo: WRI2)

3. En 1994, Michael Schumacher (Benetton-Ford) a terminé second, même si sa Benetton-Ford était coincée en 5e vitesse. Utilisant son expérience de la conduite de voitures sports du Mans, Schumacher a complètement modifié son pilotage afin de ne pas se faire doubler.

4. La plus grande marge de victoire au circuit de Catalunya fut de 51,988 secondes quand Michael Schumacher gagna la course devant son équipier chez Benetton, John Herbert, en 1995.

5. L’arrivée la plus serrée survient en 2011 quand Sebastian Vettel s’imposa devant Lewis Hamilton par 0,630 seconde.

6. Plusieurs pilotes ont réalisé leur premier podium à l’occasion du Grand Prix Espagne : Luigi Musso (en 1954), Brian Redman (1968), Mario Andretti (1970), George Follmer (1973), Gunnar Nilsson (1976), Johnny Herbert (1995), Juan Pablo Montoya (2001) et Pastor Maldonado (2012).

Ayrton Senna - Nigel Mansell, 1986
Ayrton Senna - Nigel Mansell, 1986 (Photo: WRI2)

7. À Jerez de la Frontera en 1986, Nigel Mansell fait changer ses pneus et revient en piste, comblant son retard de 19 secondes en 10 tours seulement ! Ce ne fut pas suffisant pour remporter la course. Ayrton Senna (Lotus) croise l’arrivée seulement 0,014 seconde devant Mansell (Williams).

8. De terribles accidents sont survenus sur le circuit urbain de Montjuich à Barcelone en 1969, marquant l’interdiction des ailerons hauts perchés. Les pilotes Lotus, Jochen Rindt et Grabham Hill, ont d’ailleurs été chanceux de s’en tirer sans blessures graves.