Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Brésil: Sebastian Vettel met de justesse la main sur son troisième titre

F1 Brésil: Sebastian Vettel met de justesse la main sur son troisième titre

Par ,

Sebastian Vettel (Red Bull Racing) a décroché, au terme d’un Grand Prix du Brésil fou, sa troisième couronne mondiale consécutive, mettant de belle façon un terme à la saison 2012 du Championnat du monde de Formule Un.

Le dernier épisode de la lutte pour le titre n’augurait pourtant pas bien pour l’éventuel champion, qui tôt dans la course, s’est emmêlé les pinceaux. Il a dès le départ chuté de la quatrième à la septième place, puis est entré en collision avec la Williams de Bruno Senna quelques tours plus tard. En plus de causer l’abandon du Brésilien, Vettel a aussi mis Sergio Perez (Sauber) sur la touche.

Heureusement pour lui, il a su poursuivre, et s’est repris de belle façon en rattrapant le retard accumulé. En peu de temps, la pluie qui s’intensifiait, achevait de le remettre sur un pied d’égalité avec Fernando Alonso (Ferrari).

Cette même pluie a aussi permis à Jenson Button (McLaren) et Nico Hulkenberg (Force India) de s’illustrer. Ils ont tous les deux eu la bonne idée de rester en piste au moment où tout le monde s’arrêtait pour chausser des pneus pluie intermédiaires. En l’espace de quelques tours, les gouttes ont cessé de tomber et obligeant tout le monde, sauf eux, à repasser par les puits prendre les bons pneus.

Malheureusement pour Hulkenberg, qui entretemps s’était défait de Button, Nico Rosberg (Mercedes) est venu briser son élan lorsque, en crevant un pneu, il a déclenché l’intervention de la voiture de sécurité. Une erreur de la part du pilote Force India a ensuite ouvert la porte à Lewis Hamilton (McLaren), qui avait profité de la situation pour passer devant Button.

Loin de s’avérer vaincu, Hulkenberg s’est encore battu, jusqu’à entrer en collision avec Hamilton. Ce dernier doit déclarer forfait alors qu’Hulkenberg, lui, écope d’une pénalité de passage aux puits qui annihile toute chance de victoire.

Derrière, Button hérite de la tête de l’épreuve, Alonso, suivi de près par son coéquipier Felipe Massa, de la seconde place et Vettel de la sixième. Virtuellement, l’Allemand est déjà champion puisque dans cet ordre, il conserve une priorité de trois points sur Alonso au classement.

Et au fil d’arrivée, l’ordre est le même : à un tour de la fin, Paul di Resta (Force India) sort de la piste et entraîne une seconde intervention de la voiture de sécurité qui gèle les positions.

Outre le sacre de Vettel, on peut retenir du Grand Prix du Brésil la troisième victoire de Button en 2012.

Quant à Michael Schumacher (Mercedes), il termine discrètement sa deuxième carrière, en septième position.



Résultats du Grand Prix du Brésil (Sao Paulo)*
1 - Jenson Button (McLaren MP4/27-Mercedes) - 71 tours 1.45'22"656
2 - Fernando Alonso (Ferrari F2012) - 2"754
3 - Felipe Massa (Ferrari F2012) - 3"615
4 - Mark Webber (Red Bull RB8-Renault) - 4"936
5 - Nico Hulkenberg (Force India VJM05-Mercedes) - 5"708
6 - Sebastian Vettel (Red Bull RB8-Renault) - 9"453
7 - Michael Schumacher (Mercedes MGP W03) - 11"907
8 - Jean-Eric Vergne (Toro Rosso STR7-Ferrari) - 28"653
9 - Kamui Kobayashi (Sauber C31-Ferrari) - 31"250
10 - Kimi Räikkönen (Lotus E20-Renault) - 1 tour
11 - Vitaly Petrov (Caterham CT01-Renault) - 1 tour
12 - Charles Pic (Marussia MR01-Cosworth) - 1 tour
13 - Daniel Ricciardo (Toro Rosso STR7-Ferrari) - 1 tour
14 - Heikki Kovalainen (Caterham CT01-Renault) - 1 tour
15 - Nico Rosberg (Mercedes MGP W03) - 1 tour
16 - Timo Glock (Marussia MR01-Cosworth) - 1 tours
17 - Pedro De La Rosa (HRT F112-Cosworth) - 2 tours
18 - Narain Karthikeyan (HRT F112-Cosworth) - 2 tours

Tour le plus rapide par Lewis Hamilton (1'18"069)

Abandons
1er tour - Sergio Perez
1er tour - Bruno Senna
2e tour - Pastor Maldonado
6e tour - Romain Grosjean
55e tour - Lewis Hamilton

Championnat des pilotes
1.Vettel 281; 2.Alonso 278; 3.Räikkönen 207; 4.Hamilton 190; 5.Button 188; 6.Webber 179; 7.Massa 122; 8.Grosjean 96; 9.Rosberg 93; 10.Perez 66; 11.Hulkenberg 63; 12.Kobayashi 60; 13.Schumacher 49; 14.Di Resta 46; 15.Maldonado 45; 16.Senna 31; 17.Vergne 16; 18.Ricciardo 10.

Championnat des constructeurs
1.Red Bull-Renault 460; 2.Ferrari 400; 3.McLaren-Mercedes 378; 4.Lotus-Renault 303; 5.Mercedes 142; 6.Sauber-Ferrari 126; 7.Force India-Mercedes 109; 8.Williams-Renault 76; 9.Toro Rosso-Ferrari 26.

*Résultats non-officiels