Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Il y a de l'ambiance chez Red Bull

F1: Il y a de l'ambiance chez Red Bull

Par ,

D'après GMM

Mark Webber attaque, Sebastian Vettel répond, Christian Horner dément, les petites phrases fusent de tous côtés dans les garages de Sao Paulo.

Tout d'abord le journal brésilien Folha de S.Paulo rappelle que si Felipe Massa trompe les spectateurs en laissant gagner son coéquipier Fernando Alonso dimanche, il risque des années de prison selon la loi brésilienne.

Mais tout ceci n'est rien comparé à l'ambiance interne chez Red Bull depuis leur arrivée sur le circuit d'Interlagos, alors que Mark Webber a ouvert les hostilités en admettant qu'il était "plus qu'évident" que les dirigeants de son équipe soutiennent et penchent pour Sebastian Vettel.

L'Autralien ne réagit pas seulement aux penchants apparents chez Red Bull pour Sebastian Vettel, mais également à la déclaration de Gerhard Berger suite à sa sortie en Corée.

Interrogé s'il était supris que l'Autrichien fasse ce commentaire sur la chaîne de télévision de Red Bull, Mark Webber répond : "Absolument."

Il va jusqu'à prétendre que sa compétitivité cette saison et la situation au championnat est un "inconvénient" pour Red Bull, doutant d'un quelconque soutien de l'équipe en sa faveur. "Si cela n'est pas encore arrivé, alors ça n'arrivera pas," déclare Mark Webber.

Le patron de l'équipe Christian Horner répond alors aux commentaires de son pilote sur l'inégalité de traitement. "Je pense que les membres de l'équipe seront très blessés d'entendre ce qu'a dit Mark, s'il a vraiment dit cela".

Sebastian Vettel était peu disposé à répondre à cette affaire, mais confirme que la tension tout au long de l'année chez Red Bull fait que lui et Webber ne seront jamais amis. "Vous pensez vraiment qu'il y a une conspiration dans l'air ? Non, je n'y crois pas un seul instant," indique l'Allemand.

Interrogé s'il allait aider Mark Webber ce weekend, Sebastian Vettel répond : "Je ne vais pas sur la piste pour porter assistance à quelqu'un. Il y a assez d'ambulances pour ça tout autour du circuit." Il est rapporté que ce commentaire a déjà irrité son équipier.

Chez McLaren, Jenson Button ne réfute pas d'appliquer une décision personnelle durant la course pour aider Lewis Hamilton.

Les consignes d'équipe sont interdites, le champion du monde en titre confirme que l'équipe "ne lui demandera pas" de se pousser. Mais Jenson Button déclare : "Si je ne peux pas gagner la course, je ferai ce que je crois être la bonne décision durant une course et ce sera ma décision pleine et entière".