Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Ferrari essaie une technologie inédite du KERS

F1: Ferrari essaie une technologie inédite du KERS

Par ,

D'après GMM

La Scuderia Ferrari est farouchement opposée à l'arrivée de systèmes KERS en Formule 1. Mais cela ne l'empêche pas de développer deux systèmes différents.

Le sérieux magazine suisse Motorsport Aktuell explique que Ferrari développe simultanément un système traditionnel (avec les batteries placées près du réservoir d'essence), et un autre, conçu par les ingénieurs de Maranello, possédant des batteries situées dans le museau de la monoplace.

Cette solution inédite compte à compenser le principal défaut du KERS traditionnel, soit un poids excessif à l'arrière de la voiture. Avec les batteries logées à l'avant, Ferrari espère équilibrer sa F60.

Mais durant les premiers essais de la voiture, l'aileron avant a semblé causer des problèmes techniques. De plus, cette solution requiert que les câbles à haute tension de 800 volts traversent le châssis, frôlant le siège du pilote. Pas rassurant, car la fibre de carbone est un excellent conducteur d'électricité...

Le magazine suisse rapporte que les batteries sont fabriquées par une firme spécialisée, sur mesure pour être logées dans le museau.

À 56 jours du début de la saison en Australie, peu d'écuries ont confirmé leurs intention de faire rouler ou pas des monoplaces munies d'un KERS actif. Toyota a même clairement annoncé qu'elle n'emploiera pas le KERS à Melbourne.

« Aujourd'hui, nos simulations démontrent qu'à cause de son poids et de la difficulté à maîtriser le freinage, le KERS n'apportera aucun avantage sur la plupart des circuits, » a déclaré Pascal Vasselon de Toyota sur les ondes de ITV. Vérité ou mensonge stratégique?
photo:Ferrari