Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Gerhard Berger juge le pilotage actuel aussi complexe que dans le passé

F1: Gerhard Berger juge le pilotage actuel aussi complexe que dans le passé

Par ,

Adapté de GMM

L'ancien pilote de grand prix explique que le travail à bord des monoplaces n'est pas plus important cette saison qu'à son époque.

Plusieurs pilotes ont exprimé leurs inquiétudes en ce début de saison avec la gestion du KERS et de l'aileron arrière mobile, Sebastian Vettel ayant même menacé d'une grève des pilotes.

Mark Webber est le dernier à s'être exprimé sur le sujet et il pense que l'aileron arrière mobile doit être désactivé durant les essais et les qualifications, afin de mieux se concentrer sur le pilotage.

Cockpit de la McLaren MP4-26 de 2011 - Photo: McLaren


Mais Gerhard Berger, qui a participé à plus de 200 courses entre 1984 et 1997, affirme dans le Kleine Zeitung : « Nous devions gérer le différentiel, la motricité, le mélange d'essence, la pression du turbo, la répartition de freinage, la suspension active... »

L'Autrichien ajoute : « Rien n'a changé, la complexité du pilotage à notre époque était au moins équivalente ».

Cockpit de la Ferrari 641/2 de 1991 - Photo: TopSpeed.com