Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Guerre des mots au sujet de la légalité de certaines voitures

F1: Guerre des mots au sujet de la légalité de certaines voitures

Par ,

D'après GMM

Suite au jugement rendu par la Cour d'appel de la FIA qui autorise les diffuseurs à double étage, deux responsables d'écuries de Formule 1 se sont attaqués dans une guerre de mots pas très sympathique.

Au cours des plaidoiries faites devant la Cour d'appel, Ross Brawn a déclaré que l'histoire de la Formule 1 était remplie de cas de voitures dont certains éléments profitaient largement de zones grises de la réglementation technique.

Cette affirmation des faits a été endossée par la Scuderia Ferrari.

Cette remarque de Brawn, qui a longtemps été le directeur technique de l'écurie Ferrari, a fait dire à Adam Parr, directeur de Williams : « Je trouve cela presque jouissif d'entendre Ferrari avouer qu'elle avait remporté 11 championnats du monde avec une voiture illégale ».

Ces propos ont fait sursauter Stefano Domenicali, patron de l'écurie Ferrari, qui a voulu tirer les choses au clair avec Parr à Shanghai.

Il semble que Flavio Briatore était aussi pressé de rencontrer Parr, car ses propos faisaient aussi mention de l'équipe Renault.

Interrogé par l'agence AFP, Domenicalli a déclaré : « Je veux discuter de cela avec Adam, car je crois qu'il faut être responsable de ses affirmations. »

Mais vendredi, Adam Parr a rencontré les membres de médias vendredi.

« Je crois qu'il y a eu une profonde mésentente de ce qui s'est passé jeudi en cour, » a-t-il indiqué.

« Je veux être absolument explicite, preuve l'appui, que nous n'avons jamais dit, ni n'avons cru, pendant ne serait-ce qu'une minute, que les voitures Ferrari, ou celles de Renault, ait été illégales au cours de 8 dernières années ».

Voilà, affaire terminée. Pour l'instant.
photo:Ferrari