Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Italie : Sebastian Vettel défie les critiques

F1 Italie : Sebastian Vettel défie les critiques

Par ,

Selon des propos recueillis sur formula1.com

Sebastian Vettel (Red Bull) a offert une 10e pôle position cette saison à son équipe, dans le cadre du Grand Prix d'Italie. Prouvant du même coup aux sceptiques que, même à Monza, il y a fort à parier qu'il sera dur à battre.

Les McLaren se sont pourtant montrées prometteuses. Lewis Hamilton et Jenson Button se trouvaient déjà derrière Vettel après un premier passage en Q3, mais l'écart indiquait que tout pouvait encore changer.

C'est pourquoi Vettel, ne laissant rien au hasard, a effectué un second tour rapide, retranchant ainsi une demi-seconde à son meilleur temps. La réponse des McLaren, malheureusement, n'est jamais venue et Vettel a conservé son impressionnante avance.

Derrière le duo britannique, on retrouve Fernando Alonso, défendant fièrement les couleurs de Ferrari en Italie. Puis dans l'ordre, Mark Webber, Felipe Massa, Vitaly Petrov, Michael Schumacher et Nico Rosberg.

L'ordre habituel chez Mercedes GP se trouve renversé, mais il faudra attendre la course de demain avant de tirer des conclusions, puisque Nico Rosberg a chaussé la plus dure des deux gommes, contrairement à son coéquipier Michael Schumacher – et le reste du top 8.

Bruno Senna n'a pas pris part à la troisième séance, bien qu'il s'était qualifié dans le top 10 en Q2. Il a eu besoin de tout son petit change – et de toutes ses gommes tendres – pour devancer Paul di Resta (Force India).

Adrian Sutil a terminé derrière son coéquipier di Resta, mais devant les Williams de Rubens Barrichello et Pastor Maldonado.

Viennent ensuite les Sauber de Sergio Perez et de Kamui Kobayashi, séparées par la Toro Rosso de Sébastien Buemi. On retrouve derrière son coéquipier Jamie Alguersuari, les Lotus de Jarno Trulli et Heikki Kovalainen et les Virgin de Timo Glock et Jérome d'Ambrosio. Il faut mentionner que Glock disposait d'une version plus à jour de la Virgin, contrairement à d'Ambrosio.

En fond de grille, le protégé Red Bull, Daniel Ricciardo, a devancé son coéquipier HRT plus expérimenté Vitantonio Liuzzi.


Résultats des qualifications – Grand Prix d'Italie

D'après italiaracing.net

1. Sebastian Vettel (Red Bull RB7-Renault) - 1'22"275 – Q3
2. Lewis Hamilton (McLaren MP4/26-Mercedes) - 1'22"725 – Q3
3. Jenson Button (McLaren MP4/26-Mercedes) - 1'22"777 – Q3
4. Fernando Alonso (Ferrari 150) - 1'22"841 – Q3
5. Mark Webber (Red Bull RB7-Renault) - 1'22"972 – Q3
6. Felipe Massa (Ferrari 150) - 1'23"188 – Q3
7. Vitaly Petrov (Renault R31) - 1'23"530 – Q3.
8. Michael Schumacher (Mercedes MGP W02) - 1'23"777 – Q3
9. Nico Rosberg (Mercedes MGP W02) - 1'24"477 – Q3
10. Bruno Senna (Renault R31) - no time – Q3
11. Paul Di Resta (Force India VJM04-Mercedes) - 1'24"163 – Q2
12. Adrian Sutil (Force India VJM04-Mercedes) - 1'24"209 – Q2
13. Rubens Barrichello (Williams FW33-Cosworth) - 1'24"648 – Q2
14. Pastor Maldonado (Williams FW33-Cosworth) - 1'24"726 – Q2.
15. Sergio Perez (Sauber C30-Ferrari) - 1'24"845 – Q2
16. Sébastien Buemi (Toro Rosso STR4-Ferrari) - 1'24"932 – Q2
17. Kamui Kobayashi (Sauber C30-Ferrari) - 1'25"065 – Q2
18. Jaime Alguersuari (Toro Rosso STR4-Ferrari) - 1'25"334 – Q1
19. Jarno Trulli (Lotus T128-Renault) - 1'26"647 – Q2
20. Heikki Kovalainen (Lotus T128-Renault) - 1'27"184 – Q1
21. Timo Glock (Virgin VR02-Cosworth) - 1'27"591 – Q1
22. Jérome D'Ambrosio (Virgin VR02-Cosworth) - 1'27"609 – Q1.
23. Daniel Ricciardo (Hispania F111-Cosworth) - 1'28"054 – Q1
24. Vitantonio Liuzzi (Hispania F111-Cosworth) - 1'28"231 - Q1