Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Jacques Villeneuve trouve que la Formule 1 manque de mordant

F1: Jacques Villeneuve trouve que la Formule 1 manque de mordant

Par ,

D’après GMM

Jacques Villeneuve, le champion du monde de 1997, trouve que le monde de la Formule 1 actuelle manque un peu de mordant.

« Le problème est qu’il n’y a plus de véritable guerrier en Formule 1 aujourd’hui, » a déclaré Villeneuve au magazine allemand Sport Bild, en admettant qu’il retournerait en F1 si l’occasion se présentait.

« (Fernando) Alonso est un guerrier, mais qui d’autre l’est? Aujourd’hui, plus un pilote ne dit quelque chose sans que cela ait été approuvé par le département des relations publiques de son équipe. Il n’y a plus d’hostilités. Je l’ai constaté l’an passé quand Massa se battait avec Hamilton pour le titre. On n’avait pas l’impression que ces deux-là désiraient tellement gagner qu’ils en arriveraient à se détester ».

« Ça a été très différent avec moi, Michael Schumacher ou Eddie Irvine, » a-t-il précisé.

Villeneuve, comme Fernando Alonso, apprécie Sebastian Vettel.

« Je ne le connais pas personnellement, mais ce que j’aime chez lui est qu’il est différent des autres. Il donne des réponses spontanées lors de ses interviews. Il est rapide et est très fort mentalement. »

Villeneuve continue. « Je crois qu’il faut toujours être soi-même dans tout ce que l’on fait. Ce n’est pas toujours le cas avec les nouveaux pilotes. Je me souviens qu’en 1992, quand je courais en Formule 3 au Japon, j’ai eu une offre pour courir en IndyCar (avec Player’s). Ils m’ont toutefois demandé de changer la décoration de mon casque pour qu’elle s’intègre à leurs couleurs. Je leur ai dit d’oublier ça, qu’à cette condition, je préférais demeurer au Japon ».

« Autour de moi, tous les gens désapprouvaient ma réponse, mais cela m’importait peu. Deux ans plus tard, je suis allé en IndyCar, et avec mon propre casque ».

Villeneuve a affirmé être impressionné par Jenson Button, même si leur relation n’a pas été facile quand ils ont été coéquipiers chez BAR.

« Jenson n’a commis aucune erreur cette saison. Lewis Hamilton a effectué des fautes même quand il a remporté le titre mondial. Je crois aussi que Jenson est plus fort mentalement que Lewis. Il résiste mieux à la pression. Je suis content pour lui (Button). Je vois aussi dans cette équipe une période sombre de mon passé. Je sens qu’une grosse partie de mon argent est encore dans cette équipe. En 1999, mon ancien agent, Craio Pollock, a fondé cette équipe (BAR) avec une partie de mon argent. Cette écurie est née BAR, puis est devenue Honda et maintenant Brawn GP, » a révélé le Québécois.


photo:Speedcar