Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: James Allison de Lotus satisfait des pneus Pirelli

F1: James Allison de Lotus satisfait des pneus Pirelli

Par ,

Dans une interview publiée sur le site web officiel de l’écurie de Formule 1 Lotus, le directeur technique, James Allison, a qualifié la récente controverse concernant les nouveaux pneus Pirelli de fort divertissante.

Certaines écuries rivales, dont Red Bull Racing, ont suggéré que Pirelli avait exagéré dans la vitesse de dégradation de ses pneus 2013.

« Non, pas vraiment. Ils ne sont qu’un peu plus tendres que ceux de l’an dernier, et leur construction réduit un peu la surface de contact du pneu, surtout sur la bande intérieure », de dire Allison.

« En d’autres mots, la surface de pneu disponible est réduite, et il est très difficile de faire entrer toute la largeur du pneu en contact avec la piste. Certaines écuries font pression pour que Pirelli retourne aux pneus de l’an dernier, mais les équipes cherchent toujours à obtenir ce qui correspond à leurs propres intérêts. Nous croyons que les pneus actuels rendent les courses intéressantes et excitantes, mais nous devons aussi préciser que notre voiture a tendance à mieux fonctionner lorsqu’elle est chaussée de pneus tendres », d’expliquer Allison.

F1 Lotus
Photo: WRi2

Le circuit de Shanghai sera la scène du prochain Grand Prix ce week-end et offrira aux équipes un défi très différent des premiers de la saison.

« Alors que le tracé de Melbourne comportait surtout des virages moyens et peu de rapides, et que celui de Sepang en possédait de toutes sortes, disons plus rapides, celui de Shanghai ne possède aucun rapide vraiment rapide. Ils sont essentiellement lents et moyens », de dire Allison.

« Certains virages lents possèdent un rayon très grand, et parfois un rayon décroissant. Ceci place beaucoup de contrainte sur les pneus, et puisque nous disposons de beaucoup de couple, il est très facile de vite ruiner les pneus arrière. De plus, il fait relativement frais à Shanghai, ce qui signifie que le grainage sera à nouveau un problème, d’autant que la surface de la piste est très lisse », d’ajouter Allison.

L’ingénieur a ajouté que l’E21 de Romain Grosjean allait disposer des plus récentes évolutions en Chine.

« Nous allons installer les plus récents échappements et la carrosserie nécessaire sur la voiture de Romain, et elle sera aux spécifications de celle de Kimi (Räikkönen) en Malaisie. Nous aurons aussi de petites modifications à l’aileron avant, aux dérives arrière et aux ailettes des pontons. Un des avantages du nouveau package d’échappement est un accroissement de l’appui aérodynamique à l’arrière dans les virages où le ratio entre la vitesse des gaz et celle de la voiture est élevé, ce qui est, en général, dans les virages lents ou moyens. Ceci marquera une évolution importante et nous espérons que cela nous aidera à économiser nos pneus sur ce type de tracé », de terminer James Allison.