Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Jean Alesi pense que Red Bull a gâché une 'grande opportunité' en 2010

F1: Jean Alesi pense que Red Bull a gâché une 'grande opportunité' en 2010

Par ,

D'après GMM

Sebastian Vettel ne semble pas décidé à devenir soutien de Mark Webber afin que Red Bull conserve ses chances de remporter son premier titre de champion du monde.

Et même s'il a mené le grand prix de Corée, son abandon le place maintenant à 25 points de Fernando Alonso, nouveau meneur au classement.

Le pilote espagnol de la Scuderia devient le favori pour le titre avec Mark Webber comme principal adversaire, à 11 points de retard.

Le quotidien Bild rapporte les paroles de Sebastian Vettel qui ne veut pas lâcher.

"Rien ne changera mon approche pour les deux manches finales. Ma casse (moteur) rend les choses plus intéressantes et difficiles. Mais tout reste encore possible. Je vais me battre jusqu'à la fin," indique Sebastian Vettel.

Tout comme Martin Whitmarsh qui se trouve dans la même situation chez McLaren, Christian Horner a indiqué avant de quitter la Corée du sud que la stratégie de l'équipe allait être discutée en interne avant le grand prix du Brésil, avant-dernière manche de la saison.

L'ancien pilote Ferrari, Jean Alesi, pense que Red Bull a fait une énorme erreur en n'établissant pas une hiérarchie depuis plusieurs mois.

"Ils auraient dû tirer profit du fait d'avoir la meilleure voiture. Ils n'auront certainement pas le même avantage l'an prochain, on peut donc dire qu'il y a eu une mauvaise gestion cette saison," explique le pilote français à CNR Media.

"Je pense qu'ils ont gâché une grande opportunité," ajoute Jean Alesi.

Le patron de l'équipe Epsilon Euskadi, Joan Villadelprat, approuve.

"Il y a eu un grand manque de solidarité chez Red Bull, qui n'a pas été capable de gérer sa supériorité et maintenant offre le titre à Ferrari. Lorsqu'un double champion du monde comme Alonso prend ce genre d'avantage, il n'échoue pas," écrit l'Espagnol dans son éditorial du quotidien El Pais.