Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Sebastian Vettel devrait être Nº 2 pour Niki Lauda et Jos Verstappen

F1: Sebastian Vettel devrait être Nº 2 pour Niki Lauda et Jos Verstappen

Par ,

D'après GMM

Sebastian Vettel doit accepter la réalité et jouer un rôle de pilote numéro 2 pour conserver des chances de titre à Red Bull.

C'est ce que pense le triple champion du monde autrichien Niki Lauda, expliquant que ses chances sont minimes pour le jeune allemand et qu'il devrait plutôt aider Mark Webber.

La nouvelle fait suite à l'annonce insistante de Christian Horner que l'équipe "supportera les deux pilotes à égalité" au Brésil et à Abu Dhabi "ce qui correspond à l'éthique sportive de Red Bull".

Mais avec Fernando Alonso menant maintenant le championnat du monde et son équipier Felipe Massa en total soutien, Niki Lauda indique que la politique de Red Bull les mène à l'échec.

Dans le quotidien Bild, l'Autrichien déclare : "Red Bull doit établir une hiérarchie maintenant. S'ils ne se rangent pas derrière Mark Webber, ils n'obtiendront aucun titre".

Niki Lauda précise également que ce type de consignes d'équipe n'est pas une "tricherie envers les spectateurs".

Jos Verstappen, qui a été numéro 2 chez Benetton du temps de Michael Schumacher, approuve que Sebastian Vettel devrait jouer ce rôle maintenant.

"Purement mathématiquement, il a une chance d'être champion. Mais en ce qui concerne l'équipe ils doivent tout miser sur Mark Webber. Il a de meilleures chances de remporter le titre," écrit le Néerlandais dans le quotidien De Telegraaf.

"Bien évidemment, c'est une position difficile pour Red Bull, car tout le monde sait qui ils préfèreraient voir en meilleure position. C'est malheureux pour Vettel, mais avec sa casse moteur en Corée, son championnat est littéralement parti en fumée," ajoute Jos Verstappen.

Cependant Christian Horner semble peu convaincu et ajoute à la BBC qu'il trouve "frustrant" que 7 points sur les 11 d'avance de Fernando Alonso proviennent d'une consigne d'équipe du grand prix d'Allemagne avec Felipe Massa.

"Ce serait frustrant (de perdre le titre face à Alonso) car nous avons suivi le règlement sans appliquer de consignes d'équipe qui sont interdites," explique le patron de Red Bull à la BBC.