Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Jean Todt confirme sa candidature aux élections présidentielles de la FIA

F1: Jean Todt confirme sa candidature aux élections présidentielles de la FIA

Par ,

Le Français Jean Todt a confirmé aujourd’hui jeudi qu’il se portait candidat aux élections à la présidence de la FIA.

Todt, l’ancien patron de Peugeot Sport et de Ferrari, a reçu un coup de pouce hier de la part du président actuel, le controversé Max Mosley, qui a déclaré dans une lettre envoyée aux clubs membres de la FIA, que Todt représentait « le successeur idéal ». Mosley suggère même aux clubs de suivre son conseil et de voter pour Todt.

Jean Todt et son pilote, Ari Vatanen, lors du fameux Paris-Dakar de 1989.

Plus tôt, l’ancien champion du monde des rallyes, Ari Vatanen, avait lui aussi confirmé qu’il se portait candidat.

L’ironie de cette affaire est qu’au cours des années 80, Vatanen a été pilote Peugeot sous les ordres de Todt.

Lors du Paris-Dakar de 1989, Jacky Ickx et Vatanen occupaient facilement la tête du rallye aux commandes de leurs Peugeot 405T16. Mais au fil des jours, sans adversaires directs, les deux hommes ont commencé à s’attaquer sur les dunes.

Puis, ce qui devait arriver, arriva. La 405 de Vatanen effectua un tonneau, sans trop de gravité, toutefois. Mais l’incident plongea Jean Todt dans une rage intense, convaincu que ses deux pilotes finiraient par démolir leurs voitures à ce petit jeu.

Todt décida alors de geler les positions. Il sortit une pièce de 10 francs de sa poche et déclara qu’il allait décider du vainqueur à pile ou face. Si c’était pile, ce serait Vatanen. Si c’était face, ce serait Ickx.

« Pile. C’est Vatanen qui gagne, » avait déclaré Todt scellant instantanément l’issue de la course.

Ces deux hommes vont donc s’affronter dans un combat pour décrocher la présidence de la FIA. Et cette fois, ce ne sera pas à pile ou face.



photo:WRI2 & Peugeot Sport