Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Jean Todt parle de proposition ''ridicule'' des équipes pour réduire les coûts

F1: Jean Todt parle de proposition ''ridicule'' des équipes pour réduire les coûts

Par ,

Le président de la FIA, Jean Todt, a d'abord pensé à une « blague » en découvrant les propositions des équipes de Formule 1 pour la réduction des coûts.

Le Groupe Stratégique a mis son veto, plus tôt cette année, pour s'opposer à la proposition de plafonnement des budgets par la FIA, en faisant valoir que ce serait trop compliqué.

Cela avait provoqué la colère des petites équipes. Les écuries Sauber, Sahara Force india, Marussia et Caterham avaient envoyé une lettre explosive à la FIA et alerté la Communauté Européenne sur le fait que la Formule 1 ne respectait pas la loi sur la concurrence.

Une réunion de crise avait eu lieu à Londres le 1er mai, impliquant les dirigeants des 11 équipes, ainsi que Jean Todt pour la FIA et Bernie Ecclestone pour la F1. Tout le monde s'était accordé pour trouver des solutions afin de réduire les budgets à travers les règlementations techniques et sportives.

Le président de la FIA revient sur cette réunion.

« Mon action est d'apporter une contribution sur la façon de réduire les coûts. Nous savons que les budgets sont situés entre 100 et 400 millions de dollars selon les équipes, et avec ces propositions, nous pouvons gagner 2 millions. C’est ridicule. Quand nous parlons de réduction des coûts, nous avons en tête des chiffres de l’ordre de 30 à 40 %. Ensuite nous serons plus à l’aise », d'expliquer Jean Todt.

« J'ai quelques idées, quelques suggestions. Maintenant je veux voir ce que les équipes proposent aussi. Nous allons nous rencontrer à nouveau avec tout le monde et j’espère avoir à faire avec des gens raisonnables qui viendront avec des propositions raisonnables. Ce qui était proposé jusqu'à maintenant était une blague », de révéler le Français.

Il se dit que Mercedes emploierait 1250 personnes pour leur programme en F1. Red Bull Racing, Ferrari et McLaren auraient entre 700 et 900 employés, tandis que Marussia 200 personnes seulement.

Jean Todt aimerait donc commencer par réduire le nombre d'employés.

« Nous avons trop de personnes dans une équipe. J'étais à Pau l'autre jour, et dans un dîner de gala j'ai vu un film avec Fangio, Nuvolari, Jim Clark et Jack Brabham, il y avait en gros 10 personnes dans une équipe », de déclarer le président de la FIA.

« Les temps changent, nous devons l'accepter, mais entre avoir 800 à 1000 personnes par rapport à 30, il doit y avoir un juste équilibre possible. Ce qui coûte de l'argent, ce sont les personnes. C'est énorme. Ensuite, nous avons le nombre de développements qui sont faits, le nombre des pièces. C'est ce que nous devons évaluer », de conclure Jean Todt.