Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Le danger que courent les petites écuries est bien réel, rappelle Jean Todt

F1: Le danger que courent les petites écuries est bien réel, rappelle Jean Todt

Par ,

D’après GMM

Le président de la FIA, Jean Todt, a rappelé récemment que les petites écuries risquent réellement de disparaître.

La F1 est au Red Bull Ring ce weekend, qui vient de terminer une impressionnante cure de jouvence. Mais l’ambiance est mélancolique dans le paddock du Grand Prix d’Autriche.

Austria, Red Bull Ring F1
La F1 est en Autriche ce weekend (Photo: WRi2)

Les cotes d’écoute continuent de chuter, les moteurs hybrides ne font toujours pas l’unanimité, et on remet en question l’aversion de Bernie Ecclestone pour les médias sociaux. Au bord de la crise, on envisage toutes sortes de moyens artificiels pour relancer la F1, comme des trompettes pour rendre les monoplaces plus bruyantes, et des relances arrêtées.

Cela laisse croire que les grosses écuries ont remporté leur bras de fer avec les plus humbles équipes sur la grille, qui tentent depuis longtemps de diminuer les coûts de la F1.

Presque toutes les solutions qui allaient dans ce sens ont été rejetées la semaine passée lors d’une rencontre officielle à Londres, à l’instar de l’idée du budget plafonné, déjà balayée du revers de la main il y a quelques semaines.

« Je ne pense pas que nous ayons atteint nos objectifs en matière de réduction des coûts », déclare la patronne de l’écurie Sauber, Monisha Kaltenborn.

« Je me demande ce que la FIA va faire maintenant, et ce qui va advenir de la F1. »

En réponse aux propos de Kaltenborn, Todt ne semble pas très optimiste : « Je crains fort que certaines équipes ne survivront pas », confiait-il à un journal autrichien.

Le Français souligne toutefois que la F1 a progressé au fil des ans.

« La F1 actuelle est plus stable qu’il y a quelques années. Et l’arrivée de nouvelles équipes pourrait aider. »

Ces nouvelles écuries en question sont Haas Formula, dont l’arrivée est prévue pour 2016, et Forza Rossa, qui pourrait obtenir son ticket d’entrée sous peu.

« L’équipe américaine sera là en 2016 », de confirmer Todt.

« Forza Rossa, de Collin Kolles, pourrait se joindre à elle si elle prouve qu’elle a ce qu’il faut. »